Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017
- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR
- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)
- LE PIZOU (Prix des fêtes en août 1968)
- 9 Février 2010 - 9 Février 2015
- ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 50 ANS...semaine du 1 au 7 avril 1963

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
<< Avril >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (3° partie) Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

COURSES DE LA LIBERATION AVEC LE CYCLO CLUB PERIGOURDIN

- Relire l'épisode précédent Marius Duteil

- Nos photos : A Ribérac en 1948 lors du GP qu'il remporte. On voit Marius avec son fils Francis et son épouse Claudine lors du protocole

- Protocole à Saint-Astier en 1948

- Passage de la course à Bretenoux (Lot) le 13/09/48

L'après guerre

- Dans l'euphorie de la libération des jeunes gens d'une vingtaine d'années pratiquent le cyclisme. On y trouve Jacques Matignon, les frères Zaccaron, Lucien Badie, Henri Martin, Yvan Pauvert qui se mesurent avec les anciens comme Chouet et Duteil. Mais Duteil, lui est parti depuis le début de la guerre pour s'installer comme vélociste à Mareuil sur Belle, sur les conseils de Lucien Laval (ex-Tour de France). En effet, Marius souhaitait ouvrir boutique à Castillon, près de sa région natale, mais Laval finit par avoir raison pour l'orienter sur le Nord de la Dordogne, à mi-chemin d'Angoulême et de Périgueux. (lire sur ce lien comment les Duteil sont devenus Mareuillais).

F sur sa licence de 1942, au Cyclo-Club Bergeracois (voir sur précédente publication), son lieu de résidence mentionné est bien celui de Mareuil.

PALMARES 1946 (sociétaire au Cyclo-Club Périgourdin)

- 1° Le Fleix (24), 3° les Eyzies (1° Commerie Pédale Faidherbe), 1° Châlus, 1° Saint-Avit de Moiron (33), 4° Pineuilh (33) (1° Robert Chouet du SCAL), 4° Circuit de la Soule à Mauléon (64), 1° Circuit de la vallée du Dropt à Villeréal (47), 8° Prix de Brive (1° Commerie), 1° Saint-Martial d'Artenset (24), 1° GP des vins de Monbazillac à Pomport, 1° Vélines (Les Laurents), 3° Prix des cycles NISI à Libourne (1° Sanz du SCA Libourne), 1° GP du Fleix, 3° Prix de la Trapelle à Sainte-Foy (1° Chouet de Libourne), 3° Circuit Saint-Roch à Angoulême (1° Pierre Proust de Saintes), 2° Tombeboeuf (1° Roger Durand Guidon Agenais), 6° Port Sainte-Foy (1° Chouet), 8° Prix de la Libération à Périgueux associé à Charles Ferdinand (1° Mounet/Moulinier), 1° en Poursuite, puis en individuelle du GP de la Libération à Bergerac et 1° de l'américaine associé à Charles Ferdinand du CC Périgourdin, 2° Jarnac (1° Pierre Proust de Saintes), 6° Saussignac (Charles Ferdinand du CC Périgourdin), 2° Ronde de Guyenne et Gascogne à Marmande (1° Angélo Mariani du CAM de Bordeaux), 2° Prix du Comice à Mussidan (1° Commerie), 1° Chalus, 2° Nontron (1° Commerie), 2° Prix des commerçants à Marmande (1° Pallu d'Oléron), 1° GP de la Libération à Sainte-Foy

 

GP de la Libération à Sainte-Foy (reportage)

APRES UNE COURSE TRES DURE COMPORTANT A TROIS REPRISES

L'ASCENSION DE LA COTE DE BABY,

 MARIUS DUTEIL ENLEVE LA VICTOIRE AU SPRINT

- Organisé par le Stade Foyen, le Grand Prix disputé dimanche après-midi à Sainte-Foy à l'occasion des fêtes de la Libération, a donné lieu à une lutte acharnée. Vingt-huit coureurs s'alignèrent aux ordres de M. Cyrille Abadie, vice-président de la FFC, pour couvrir 18 tours de circuit dont trois comportaient la fameuse escalade de Baby.

- Au début du quinzième tour, neuf coureurs étaient en tête : Caramigeas, Merlet, Lafargue, Breuland, Sieuzac, Duteil, Demanes, Nazarre, Chouet. Ayant percé au onzième tour, le Marmandais Manfé venait ensuite à quarante secondes.

- A la deuxième montée de la côté de Baby (17° tour), Caramigeas ayant percé, fut rejoint par Manfé. Les deux coureurs passèrent ainsi ensemble au début du 18° tour, soit trente secondes après le peloton amené par Chouet. Les deux chasseurs finirent par rattraper. Mais l'effort avait été trop grand pour Manfé. Le jeune vainqueur de Bordeaux-Arcachon fut distancé. Ainsi neuf hommes disputèrent le sprint à Sainte-Foy, sur le Boulevard Charles Gatraud, où l'enfant du pays Marius Duteil, gagna superbement.

- Le vainqueur Duteil n'est certes pas un inconnu. Il y a en effet belle lurette que le Foyen à prouvé sa classe en gagnant une multitude d'épreuves. Mais il n'en n'est pas de même pour deux des coureurs qui terminèrent en sa compagnie. Ceux-ci Lafarge et surtout cet extraordinaire Caramigeas de Périgueux qui revint en fin d'itinéraire après avoir percé ont intérêt vu leur classe certaine, à fréquenter les coureurs de Guyenne. Ils y trouveraient des adversaires dignes d'eux et se feraient ainsi connaître dans des milieux qui ne peuvent que leur être profitables.

- Ceci méritait d'être dit comme doit-être également signalé le retour en forme de Nazarre, des cyclistes Girondins qui a accompli une belle course à l'occasion de ce GP très réussi et dont l'épilogue se déroula devant une énorme affluence.

Classement : 1. Marius Duteil (CC Périgueux) les 163,5 km en 4h39'02s, 2. Nazarre (Cycles Girondins) à une longueur, 3. Breuland (Libourne), 4. Sieuzac (Libourne), 5. Demanes (ASPTT Bordeaux), 6. Lafarge (Périgueux), 7. Merlet (Libourne), 8. Chouet  (Libourne), 9. Caramigeas (CC Périgueux) tous m.tps, 10. Manfé (CC Marmande) à 1'08s, etc...

- On a certainement oublié de dire que Marius Duteil s'est marié. Le 2  décembre 1939, soit au début de la guerre, avec Claudine une jeune fille originaire de Coutures de Monestier, dans le Sud de la Dordogne, autrement dit dans sa région natale. Et en cette année 1947, le 25 mars pour être précis, le foyer de Marius s'agrandit avec l'arrivée d'un jeune héritier que l'on prénommera Francis.

F Il existait à Mareuil la Société Sportive des Chardons, mais on n'y pratiquait pas le cyclisme de compétition. (pour voir une photo sur cette société, cliquez ici)

PALMARES 1947 (sociétaire au Cyclo-Club Périgourdin)

- 12° Critérium du printemps à Périgueux, 9° Prix Gibbs à Libourne, 6° Le Coux, 5° Brive, 3° Beynac, 10° GP de la victoire à Libourne (1° Pierre Proust de Saintes), 10° Prix de Lectoure, 3° Brive (1° Londéro), 4° Saint-Philippe du Seignal (1° Laffarge du CC Périgourdin), 1° Nontron, 3° Saint-Aigulin (1° Michel Serres du Burdigala Paris Club), 1° Cherveix-Cubas, 5° Bergerac-Périgueux-Bergerac (1° Paul Pineau de Villeneuve), 3° Le Buisson, 1° Saint-Martial de Valette/Nontron, 1° Salignac Eyvigues, 2° Issigeac (1° Paul Pineau de Villeneuve), 3° Pineuilh (1° André Commerie de la Pédale Faidherbe), 6° Sarlat, 5° La Couronne (1° Commerie), 6° Américaine d'Angoulême associé à Commerie, 1° Championnat des sociétés du Limousin  avec le CC Périgourdin (Marius Duteil, Robert Lascaux et Pierre Mounet) 2° PF (Commerie, Lacoste, Roumaillac), 3° CRCL (Fayolle, Gauthier et Toupinier), 6° Coutures de Monestier (1° Robert Martin de l'ASPTT Bordeaux), 6° GP du Stade Foyen (1° René Berton de Mérignac),GP des commerçants à Périgueux (1° Commerie), 1° Championnat du Limousin route, 2° La Coquille, 5° La Couronne, 4° Ronde de Guyenne et Gascogne à Marmande (1° André Joulin de l'ASPTT Bordeaux), 1° GP du VC La Gardais, 3° Ruelle (1° Paul Lerme de l'UCAP Angoulême), Grand Prix des meubles Maury à Périgueux, 8° Gourdon, 10° Tonnay-Charente (1° Pierre Mounet), 2° Prix du Casino La Trapelle à Sainte-Foy (1° Robert Chouet), 3° du Prix de la Libération à Brive (1° Louis Londéro de Brive),Prix de la Libération à Périgueux (1° Laffargue du CC Périgourdin), 6° Sainte-Foy, 4° Marmande, 3° Périgueux (1° Pierre Mounet), 6° Soyaux, 1° La Garde de Montlieu, 3° Saint-Julien de Lampon, 1° Javerlhac, 1° Villefranche de Lonchat, 1° Montpon, 2° Prix des commerçants de Sarlat (1° Pradel de la Pédale Sarladaise), 3° Saint-Vincent de Connezac (1° Pierre Mounet), 11° Bordeaux-Jarnac (1° Roger Durand du Guidon Agenais), 1° Saint-Privat des Près, 2° du GP du Commerce et de l'Industrie à Bergerac (1° Roger Durand du Guidon Agenais), 2° du Prix du Commerce et de l'Industrie de Mussidan (1° Michel Serres du Burdigala Paris Club), 6° Gourdon (1° Jacques Dupont de Toulouse).

F Le Grand Prix des Meubles Maury gagné par Marius Duteil visitait le département. Départ des allées Tourny à Périgueux, Niversac, Ladouze, Les Eyzies, Le Bugue, Pézuls, Lalinde, Mouleydier, Bergerac, Bordas, Saint-Astier, Périgueux, soit 160 kms pour cette édition.

- Organisé par le CC Périgourdin, ce prix Maury a remporté en ce 29 juin un très beau succès. Il s'est terminé par la victoire des couleurs du club organisateur en la personne de Marius Duteil. Victoire enlevée au sprint et on peut dire à l'arrachée, tant le sprint fut un instant incertain. Victoire, disons nous d'autant plus méritoire que Duteil avait donné la veille, en compagnie de ses équipiers un beau succès au CC Périgourdin en remportant le Championnat des sociétés du Limousin. Il battit Mounet d'un quart de roue, qui lui-même du CCP, avait aussi disputé la veille le championnat. Confirmant ses qualités, Breulant de la SCA Libournaise s'est classé 3° dans ce prix devant Ferdinand de Bergerac, le 5° étant Edgard Couturas de Libourne.

Ce quatuor qui s'était évadé du peloton passa Bergerac avec trois minutes d'avance. Cependant à l'arrière étant parvenu à se libérer du paquet, qui comprenait Pradel de Sarlat, Commerie, Pras, Jacques Tincaud, les deux futurs vainqueurs Duteil et Mounet avaient entamé une chasse sévère. Pendant cette poursuite à 35 km de l'arrivée, Rippe dont la course avait été remarquable, perçait. Ainsi, reprenant petit à petit du terrain sur une route blanche, extrêmement poussiéreuse, Duteil et Mounet revinrent sur les trois hommes de tête : Breulant, Ferdinand et Couturas. Le sprint aux allées Tourny à Périgueux vint enfin, là où Duteil assura sa maîtrise en plaçant une détente in-extrémis sur la ligne d'arrivée. Il était félicité par M. Pugnet maire de la ville et M. Grenouiller président de la chambre de commerce.

F En suivant de près l'itinéraire, on s'aperçoit qu'entre Bergerac et Périgueux, les coureurs sont passés par Campsegret et Pont Saint-Mamet, autrement dit l'actuelle RN 21 qui était en 1947 blanche et poussiéreuse comme le souligne le reportage ci-dessus.

Championnat du Limousin 1947

- C'est en profitant du duel Pouget/Commerie que Duteil est devenu Champion du Limousin. Il termine second de l'ultime épreuve gagnée par le Tulliste Brunie. Pouget et Commerie pleuraient à l'arrivée de la dernière épreuve. Parce qu'avec Pradel, ils étaient les plus forts du lot, parce qu'ils dominaient leurs concurrents de toute une classe et qu'ils le savaient, le titre leur a échappé.

- Et c'est un vieux briscard, le Périgourdin Duteil qui endosse le maillot que Commerie porta avec honneur pendant la saison 1946. A vrai dire, Duteil ne possède pas le panache des grands champions. Mais c'est un coureur consciencieux, qui sut profiter de la lutte farouche que se livrèrent tout le long du parcours Pouget et Commerie. Et au sprint final, il sut tirer son épingle du jeu et obtenir une seconde place qui pour un petit point d'avance, lui assurait le titre aux dépens de Pouget.

- Ainsi le championnat du Limousin consacre les mérites d'un vieux crocodile, Duteil et laisse effondrés des champions aussi racés que Pradel, Pouget et Commerie.

- Il faut prendre son parti. C'est le propre des compétitions sportives d'être parfois injustes.

- Et puis, les vaincus de cette mémorable journée ont assez de classe pour prendre un jour une éclatante revanche.

F Le classement final : 1° Marius Duteil (CC Périgueux) 49 pts, 2° Pouget (Sarlat) 48 pts, 3. Brunie (Pédale Gaillarde Brive) 47 pts, 4. Commerie (Pédale Faidherbe) 43 pts, 5. Lacoste (Pédale Faidherbe) 35 pts, 6. Neuville (Pédale Gaillarde), 7. Pradel (Sarlat), 8. Ferdinand (Bergerac), etc...

F Le GP de Saint-Martial de Valette (reportage)

- Cette épreuve de 100 kms s'est disputée sur le circuit Saint-Martial, Nontron, Saint-Martial, à couvrir douze fois, connut un vif succès.

- Le très actif comité des fêtes qui a pour habitude de ne rien laisser au hasard s'est surpassé. Grâce à M. Chausard, les péripéties de la course étaient annoncées par haut-parleur et un relais de télédiffusion de Nontron informait le public sur la position des coureurs dans la traversée de cette ville. La foule très dense était contenue derrière des cordes, bref l'organisation était à tout point de vue parfaite. Enfin la Pédale Faidherbe, s'est vue confier la régularité de la course.

- L'ancêtre Lucien Mousseau ex-champion de vitesse de la Dordogne donna l'envolée à dix-neuf concurrents. Dès le départ Lascaux s'échappe et au deuxième tour gagne la prime de 500 francs offerte par M. Nicoulaud. A chaque tour, Caramigeas, Sare, Duteil et le jeune Chauvin se livrent à des sprints impressionnants pour enlever les primes importantes. Au cinquième tour Caramigeas attaque sérieusement. Il réussit à fausser compagnie au peloton et s'élance à la poursuite de Lascaux. Ce dernier casse son dérailleur et malgré son retard continue courageusement, ce qui lui vaut les sympathies du public. Les primes offertes par M. Devige, ex-coureur de la Pédale reviennent à Caramigeas. Angélo, un jeune a eu la malchance de crever au premier tour. Après un gros effort il réussit à terminer 2° des quatrièmes catégories et débutants dont l'arrivée au 8° tour donne les résultats suivants : 1. Chauvin (Angoulême), 2. Angélo (CC Périgueux), 3. Delage (Pédale Faidherbe), 4. Beyneix (CC Périgueux), 5. Mariano (Pédale Faidherbe), 6. Château (Pédale Faidherbe), 7. Desvard (Pédale Faidherbe)

Au 9° tour, Chauvin, Angélo, Beyneix continuent avec leurs aînés. Duteil arrivera à rejoindre Lascaux, qui se retrouvera doublé. Caramigeas faussera compagnie à Sarre et à Chauvin et aucun changement ne se produira jusqu'à l'arrivée qui sera jugée comme suit : 1. Marius Duteil (CC Périgueux), 2. Caramigeas (PF), 3. Sarre (CRCL), 4. Chauvin (Angoulême), 5. Chaberlaud (Angoulême), etc...

PALMARES 1948 (sociétaire au Cyclo-Club Périgourdin)

- 6° Aixe sur Vienne, 5° Critérium du Centre, 8° Coussac Bonneval, 7° du GP des Commerçants et de l'Industrie à Périgueux (1° Roger Durand du Guidon Agenais), 5° Le Bugue (1° Paul Griès du Temple sur Lot), 4° Saint-Philippe du Seignal (1° Louis Breuland du SCA Libourne), 6° Saint-Aulaye (1° André Bramard ASPTT Bordeaux), 1° Bellac, 1° Saint-Astier, 2° Coutras (1° Pierre Mounet du CC Périgourdin), 1° Tulle, 4° Périgueux le Toulon (1° Pierre Mounet du CC Périgourdin), 6° Championnat du Limousin route (1° Pierre Mounet), 1° Coutures de Monestier, 3° Terrasson (1° Pierre Mounet), 2° Issigeac (1° José Sanz du SCA Libourne), 2° Périgueux (1° Mounet), 3° Bergerac (1° Delmas de la Pédale Faidherbe), 1° Cadouin, 1° Tourtoirac, 4° Gourdon, 6° Saint-Angeau, 2° Tour des Boulevards Périgueux (1° Pierre Mounet), 3° Bergerac, 1° Cadouin, 1°GP de la ville Ribérac, 2° Coutras (1° Pierre Mounet), 8° GP de la Tomate (1° Jacques Moujica de Saint-Gaudens), 4° Prix de la Libération à Périgueux (1° André Gavelle de Bordeaux), 4° Chabanais, 6° Prix Royal Fabric à Objat (1° Pierre Mounet), 2° Nontron (1° Lacoste Pédale Faidherbe), 2° Neuvic (1° Lacoste), 10° Saint-Junien, 5° Bergerac, 1° La Roquette de Bassillac, 1° Mussidan, 4° Piégut (1° Commerie), 3° Egletons (1° Hervé Prouzet du Guidon Agenais), 3° Castelnaud Fayrac (1° Henri Bergerioux des Girondins de Bordeaux), 7° Saint-Cyprien (1° André Commerie de la Pédale Faidherbe), 2° Thiviers (1° Guy Allory de l'UCAP Angoulême), 2° Miallet, Bretenoux abandon (1° Pierre Mounet), 1° Nontron, 2° Limoges, 5° Saint-Pardoux, 4° Prix de la Pédale Gaillarde à Brive, 5° Pierre Buffière (1° Raymond Hébras UVL), 9° Saint-Sulpice Laurière (1° André Bramard UVL), 2° Prix Louis Latie à Châlus (1° Commerie Pédale Faidherbe), 3° Circuit Aixois (1° René Dufour CRCL)

F Le Grand Prix du commerce et de l'industrie de Saint-Astier était une boucle passant par Saint-Germain du Salembre et retour le long de l'Isle par Planèze.

F Le Cyclo-Club Périgourdin qui s'enorgueillit d'avoir remporté de haute lutte quarante cinq victoires officielles en 1948, période où ses coureurs se classèrent en outre plus de 50 fois aux deuxièmes et troisièmes places des épreuves qu'ils disputèrent, vient de procéder à la revue de ses effectifs. Ceux-ci se composent pour l'instant de Pierre Mounet, champion du Limousin, Marius Duteil champion de ce comité en 1947 et capitaine de l'équipe du CCP, Albert Lascaux jeune espoir, Charles Martin le coureur ex-Bordelais valeureux, régulier. Claude Tenant et Palus également méritants. Enfin les jeunes Verdier, Veyry, Bugeaud, Ratier, Mazy, Renon, Thomas, Boutinaud qui en excellente posture l'an dernier, appuyés par les Connangle, Bélingard, Pomier, Granger, Chavanel, Angelot, Savigné, Baudry, Colinet doivent se distinguer dès l'ouverture de la saison.

LA DORDOGNE CYCLISTE - MARIUS DUTEIL (3) © BERNARD PECCABIN

Prochain épisode : 1949-puis début à Ribérac d'un trio qui deviendra célèbre

  Lire les 2 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 03-05-2012 à 16h07

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017

- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR

- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)

- LE CYCLISME A NONTRON ET EN PERIGORD VERT

- TOUR DU PERIGORD

- COURSES D’ANTAN - SAISON 2000 EN DORDOGNE




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 15-03-2017 à 16h55 | Note : 8.93/10