Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- FÉLICE GIMONDI EST DÉCÉDÉ
- EXCIDEUIL, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- BRANTÔME, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- CHAMPAGNAC DE BELAIR, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- HISTOIRE DU CYCLISME A NONTRON
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- DEMAIN EN PERIGORD : LES SAMEDIS CYCLISTES SERONT COURUS LES DIMANCHES
- VEZAC (course disparue)
- ALAIN FOSSARD : UN COUREUR ATHYPIQUE RÉVELÉ PAR DES PROBLEMES DE SANTE
- LACAUJAMET SAINT-ESTEPHE (Courses disparues)
- VALENTIN HUOT, COUREUR MYTHIQUE DU PERIGORD (3° partie)
- PEZULS (26 juillet 1992)
- CHAMPAGNAC DE BELAIR - RETRO PHOTO/VELO PERIGORD - 14 MAI 1995
- BIENVENUE SUR CE BLOG
- LA DOUZE (course disparue)
- SAINTE ORSE ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01020304
05060708091011
12131415161718
19202122232425
262728293031
<< Août >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 TOUR DU CANTON DE MAREUIL-VERTEILLAC (6° édition - 1999) Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

- Ce Tour du Canton de Mareuil-Verteillac monte encore en puissance. Il est vrai que nous sommes en 1999, une période où les clubs se sont structurés avec notamment l'incorporation obligatoire de plusieurs coureurs espoirs. Nous sommes dans un régime de croisière avec des coureurs de plus en plus costauds et de plus en plus motivés. Pour ce Tour 1999, Michel Dutertre a réussi un beau coup en faisant venir une équipe Portugaise amenée par Sergio Paulhino*inconnu à l'époque et toute une pléiade de formations pleines d'expérience ou à la recherche d'un succès qui se forge dans ce genre de compétition.

- * (NDLR : ce coureur deviendra professionnel au sein des équipes pro-Tour et accompagnera les plus gros leaders de la grande boucle).

- Les textes de cette publication ont été rédigés en 1999, c'est-à-dire lors de l'épreuve. Personne ne connaissait le devenir de ces coureurs tels Pierrick Fedrigo, Thomas Voeckler, Sergio Paulhino, Jérôme Pineau et Nicolas Portal qui sont passés par la suite professionnels.

FEDRIGO, VOECKLER, PAULHINO, PINEAU ET PORTAL

DES AMATEURS ESPOIRS DEVENUS DEPUIS PROFESSIONNELS

- Pour lire l'édition précédente (1998) cliquez ici

Nos photos : Le jury présidé par M. Alain Koszyczarz avec MM Vérardo, Mouchague et Roy.

- Le Mareuil, peu après le départ.

- Dans la dernière traversée de Mareuil, la course est jouée avec douze hommes devant. Ce peloton amené par Guylain Friou ne pourra plus rien faire.

- A Mareuil, de gauche à droite Martinez (AVC Aix) le plus combatif, Nicolas Crosbie (Bressuire) premier des points chauds, Thomas Bodo (Wasquehal) meilleur grimpeur en rouge et Nicolas Boulenger ex-champion de France de poursuite olympique junior et vainqueur de l'étape (Pôle France Wasquehal).

- Sainte-Croix de Mareuil (Bernard Peccabin) Une fois n'est pas coutume, puisque notre Périgord vert allait enfin offrir en ce week-end de juin sa belle robe de verdure et son ciel lumineux grâce au soleil radieux qui rendait aux paysages toute la beauté du Pays Mareuillais. Fini les deux années noires où les coureurs avaient connu la pluie et ces heures épouvantables de selle détrempée, sans parler de ce vent dissuasif qui dans les vastes espaces du Verteillacois se montre intraitable lorsqu'il se décide à balayer le peloton.

- Bref ils étaient venus, ils étaient tous là, ou presque, .... ces équipes de coureurs issus de formations prestigieuses de notre belle France cycliste et du Portugal et pour lesquelles le Tour des deux cantons constituait une sérieuse référence. A lire son palmarès, on s'aperçoit d'ailleurs que celui-ci est devenu un véritable tremplin pour nos espoirs installés aux portes d'un avenir que je leur souhaite beau et glorieux.

- Sainte-Croix de Mareuil sait recevoir et il y avait de l'ambiance dans cette confortable salle des fêtes où les équipes se retrouvaient, et pour une épreuve qui allait devenir une des plus belles fêtes cyclistes du Périgord vert. Car cette sixième édition restera bien longtemps gravée dans nos cœurs, avec des pédaleurs qui jusqu'au bout nous auront donné du plaisir, prouvant ainsi que le cyclisme possède toujours de bien belles pages d'histoire. Les évènements et les performances acquises ici constituent un centre d'intérêt idéal pour ce Tour, malgré la tourmente qui accable aujourd'hui notre discipline.

LE BEAU DOUBLE DE WASQUEHAL AU TOUR DU CANTON DE MAREUIL

- La Rochebeaucourt (Bernard Peccabin) Lorsqu'à La Rochebeaucourt les coureurs furent libérés, on sentait que ce peloton avait envie de "faire la course". Marot (23 la Creuse), Martinez (AVC Aix), Malfatti (Gironde) et Jacques (Bressuire) à coups de pédales bien tranchants, commencèrent par grappiller les premiers points des classements intermédiaires en imprimant un rythme bien soutenu. Et comme d'habitude le cap de la première heure donna lieu à de féroces passes d'armes, si bien que le rythme montait de nombreux crans. Nicolas Crosbie d'abord (Bressuire) puis Thomas Bodo (Wasquehal), Christophe Jacques (Bressuire) et Franck Havidic (Vendée U) n'apprécièrent plus d'être prisonniers du paquet et partirent tenter leur chance rejoints par Ownsworth et Rainaud (La Creuse) et Julien Pallanca (Aix). Derrière, le chemin de croix commençait pour certains, avec le défilé des anonymes, exténués et près de l'effondrement, sur ces routes bombées par le gel et où le goudron granuleux semblait ralentir leur allure. C'est terrible de vivre derrière cette agonie des coureurs, dans ce Mareuillais qui ne pardonne pas si tu lâches un instant le peloton. Dès lors tu appartiens au monde des battus, de ceux qui voient le peloton s'éloigner lentement, et qui cravachent, le maillot grand ouvert, serrant très fort les dents pour tenter de rentrer. Et si tu connais le bonheur de revenir, tu payes l'addition aussitôt sur ces routes qui ne permettent aucun répit.

- Devant, les attaques fusaient et le peloton s'émiettait en une longue procession qui trouvait un peu de réconfort dans les encouragements du public ou dans les bouteilles d'eau tendues çà et là comme des bouées de sauvetage. Certains étaient heureux de trouver un petit groupe pour arrimer leur roue et rallier l'arrivée dans la fraternité des hommes à la dérive et qui se comprennent dans une telle situation. Vers le km 60, les hommes de la Creuse en remirent une couche avec Rainaud et Ownsworth en première ligne mais aussi avec Crosbie (Bressuire) qui moissonnait tous les points chauds sans oublier l'infatigable Martinez toujours omniprésent et qui sera d'ailleurs sacré le plus combatif de cette première étape. La bataille continua de faire rage et du côté de La Chapelle Pommier Marcoux (AVC Aix), Plumerat et Havidic (Vendée U) se mirent encore à l'ouvrage pour tirer les marrons du feu et d'une marmite vraiment en fusion lors de l'ascension de la côte de Puyrial dominée par les coureurs d'Aix-en-Provence. A ce moment du récit on commença à voir un certain Fédrigo passer en 2° position, alors que jusqu'ici l'homme de Victor Caneiro s'était contenté d'observer tout ce petit monde qui cherchait à le déstabiliser, en vain ...

- Le petit élève marmandais laissait faire, maitrisant les velléités de Martinez (AVC Aix) ou de Faghel (Wasquehal) vainqueur lui d'une étape du challenge national et qui cherchaient à le chatouiller encore dans les vingt derniers kms. La fin de course devenait passionnante avec neuf coureurs qui enclenchèrent la cinquième vitesse. On les laissa partir, car il n'y avait rien plus rien à faire, sauf si vous voulez vous suicider avec un train qui atteignait une violence inouïe. Il ne restait plus qu'aux courageux à braver la tempête, celle qui fait tanguer vos chances ou chavirer vos espoirs. Plumerat (Vendée U) et Crosbie (Bressuire) y laisseront une poignée de secondes, pendant que devant Boulenger (Wasquehal) tentait de faire le break. Soutenu par Faghel et Moreau déjà en évidence lors de la dernière ronde de l'isard, l'homme du Nord tente alors un difficile pari. Ce serait illogique de ne pas citer les suivants qui ont tout essayé pour lui donner la réplique, comme Fédrigo toujours clairvoyant et opportuniste, sans oublier le vendéen Havidic très laborieux, le charentais Berger ou les deux solides provençaux Marcoux et Martinez mais aussi Marot qui dans ces ultimes petits tours laissa son équipier Rainaud seul face à son destin. Devant le Picard Nicolas Boulenger champion de France de poursuite olympique en 1997, (une référence) restait une bonne fusée pour s'adjuger cette première étape et prendre six petites secondes à ses deux co-équipiers et à ses six rivaux du jour.

- Cette prise de commandement est intervenue au terme d'une somptueuse journée de course cycliste, fertile en évènements de toute nature et à tous les échelons. Celle-ci n'a pas pour autant chamboulé les chances des seize premiers, toujours dans le coup vu les faibles écarts de cette belle étape et d'un Tour du canton de Mareuil d'un très bon niveau, puisque 80 coureurs parviendront à rallier la banderole, ce qui témoigne bien de la qualité des hommes venus disputer cette 6° édition.

- Au protocole on retrouva de nombreux élus du canton, dont le maire de Mareuil, le président de la communauté des communes du canton, les partenaires financiers avec M. Claude Bernard-Chabrier et bien évidemment tous les officiels avec ce long cortège de voitures accompagnées par ce concert de klaxons qui un instant nous faisait penser à l'ambiance de la grande boucle ...

LA ROCHEBEAUCOURT-MAREUIL (128 kms)

1. Boulenger (Wasquehal) les 128 kms en 3h25'23" (moyenne 37,393 km/h), 2. Faghel (Wasquehal) à 06s, 3. Fedrigo (Marmande) m.t, 4. Havidic (Vendée U) m.t, 5. Marcoux (Aix) m.t, 6. Martinez (Aix) m.t, 7. Berger (Charente Mme) m.t, 8. Marot (La Creuse) m.t, 9. Moreau (Wasquehal) à 09s, 10. Plumerat (Vendée U) m.t, 11. Crosbie (Bressuire) m.t, 12. Odye (Rennes) à 2m16s, 13. Raynaud (La Creuse) m.t, 14. Adenot (Charente Mme) à 2m19s, 15. Paulinho (Portugal) m.t, 16. Pineau (Vendée U) à 2m22s, 17. Sabido (Portugal) à 4m29s, 18. Friou (Poitiers) à 4m31s, 19. Eychenne (Wasquehal) m.t, 20. Portal (Hte Garonne) m.t, et le peloton. (92 partants)

Maillot blanc de leader : Nicolas BOULENGER (Wasquehal)

Meilleur grimpeur : Thomas BODO (Wasquehal)

Points chauds : Nicolas CROSBIE (Bressuire AC)

DE BEAUSSAC A RUDEAU ET QUAND FEDRIGO RYTHME AVEC CHRONO

- Beaussac (B.Peccabin) Le soleil cherchait à percer le rideau de brouillard qui enveloppait les rives de la Nizonne sur la périphérie de ce bourg de Beaussac. En ce dimanche qui flairait l'été avec cette odeur de fenaison, on s'était levé de bonne heure pour venir prendre quelques calories chez l'ami Raymond Mathieu qui sait recevoir ce petit monde et cette petite reine pour laquelle il se dévoue sans compter. Car à Beaussac, il fallait vraiment être à l'heure avant, pendant et après le contre la montre, ceci pour conserver encore quelques chances pour ravir la tunique blanche au chtimi Boulenger, qui après une débauche d'énergie possédait seulement six petites secondes d'avance sur sept garçons, dont trois d'entre eux étaient déjà classés parmi les Elite 2.

- Dans son coin, Victor Caneiro me lança un clin d'œil pour me dire avec sa modestie habituelle : "Pierrick est bien ce matin ! Il est motivé, je suis sûr qu'il va nous faire un exploit !" Le portugais Sergio Paulinho donna le premier frisson au chronomètre. Avec 16'51", il devenait le premier coureur à passer sous la barre fatidique des 17 minutes. Classé 15° la veille et avec 2'19" de retard sur le leader, on pouvait penser que sur les routes du Verteillacois il possèdait une petite carte à jouer. Mais cette espérance ne dura pas longtemps. Car les derniers à s'élancer nous procureront un festival de records, dont la ville voisine de La Tour Blanche est si friande et qui comble de bonheur accueillera la caravane du Tour et les coureurs pour le dernier round de l'après-midi. Revenons à ces records avec Marot, Faghel, Martinez, Moreau et ... Fédrigo, qui passeront tous sous la barrière des 17 minutes.

- Mais l'exploit du jour a bel et bien été signé par le petit Pierrick Fédrigo. A l'arrivée, on retrouvait d'ailleurs notre petit bonhomme qui pataugeait dans le bonheur. Car ces petites routes du Périgord restaient pour lui le sillon magique de ses succès et de moments qui comptaient dans sa jeune ascension auréolée par des victoires qui pesaient déjà assez, pour être dans ce Tour l'homme à battre et à surveiller. Impérial, Pierrick était à la noce. C'était une moto, une vraie bête à rouler qui laissait derrière elle quelques miettes pour lesquelles les poursuivants se battaient presque comme des chiffonniers, heureux de chiper quelques clopinettes qui comptaient après ces longues minutes de guerre et d'usure entre Beaussac et Rudeau dont le bourg était abrité par un brouillard tenace, brouillard d'où sortait une des plus belles résurrection : celle du petit Pierrick.

- En marge de cette étape, n'oublions pas de citer Rudeau et l'ami Gilbert Morélièras qui nous accueille avec un service rapide et efficace, apprécié par ce petit monde de la bicyclette si choyé dans ce Nord de notre Dordogne. Et pour ceux qui suivent les épreuves du CCP. Nontron, on ne pouvait d'ailleurs mieux faire que ce contre la montre entre deux cités pour qui le cyclisme reste l'élément incontournable de leur fête locale et ceci depuis de longues générations déjà !

- Il était alors temps de faire le point de la situation après le protocole où neuf coureurs pouvaient encore espérer remporter l'épreuve phare du Président Dutertre, puisque seulement 1'34" séparaient le leader du neuvième, sans oublier le portugais Paulinho, Crosbie (Bressuire) ou encore Plumerat (Vendée U) capables de se surpasser lors des 113 kms de l'après-midi.

BEAUSSAC-RUDEAU (11,8 kms contre la montre) - (photo protocole ci-dessous)

1. Fédrigo (Marmande) les 11,8 kms en 0h16'08" (moyenne 43,884 km/h), 2. Moreau (Wasquehal) à 26s, 3. Faghel (Wasquehal) à 40s, 4. Martinez (Aix) m.t, 5. Paulinho (Portugal) à 43s, 6. Marot (La Creuse) à 45s, 7. Marcoux (Aix) à 53s, 8. Portal (Hte Garonne) à 1m08s, 9. Malfatti (Gironde) m.t, 10. Berger (Charente Mme) à 1m09s

LA DORDOGNE CYCLISTE - LE TOUR DU CANTON DE MAREUIL (1999) © BERNARD PECCABIN

TOUR DU CANTON DE VERTEILLACOIS (suite, lire ci-dessous ou cliquez ici)

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 05-10-2012 à 11h28

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- FÉLICE GIMONDI EST DÉCÉDÉ

- EXCIDEUIL, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- BRANTÔME, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- CHAMPAGNAC DE BELAIR, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- HISTOIRE DU CYCLISME A NONTRON

- LANOUAILLE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- STÉPHANE REIMHERR : 28 SAISONS SUR LES ROUTES

- JUMILHAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.


Diffuseur
Acheter un diffuseur d'huiles essentielles

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 17-08-2019 à 22h44 | Note : 8.93/10