Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017
- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)
- LE PIZOU (Prix des fêtes en août 1968)
- 9 Février 2010 - 9 Février 2015
- ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 50 ANS...semaine du 1 au 7 avril 1963

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
010203040506
07080910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
<< Août >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 NONTRON ET SON CYCLISME (1981-1985) 6° Publication Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Situation du cyclisme en 1981

- Le cyclisme à Nontron bouge dans ces années 80. Il bouge notamment avec le Cyclo-Club Nontronnais qui s'affilie à la Fédération Française de Cyclisme en 1983, puis pour s'unir ensuite avec la Pédale du Nontronnais de Paul Chabaud, ceci pour devenir Cyclo-Club Pédale de Nontron. Pourtant en cette période, il n'y a vraiment pas de grande cylindrée chez les coureurs, puisque les premières catégories à Nontron sont aux abonnés absents. On se contente alors de suivre Frédéric Brun qui accomplit sa troisième saison chez les pros (1981) et ainsi de suite...

- En Limousin, Francis Duteil poursuit son ascension épaulé par Michel Besse et Pascal Crouzille. Mais c'est Yves Nicolas qui remporte le titre du Comité cette saison là. En Aquitaine, Bernard Pineau (US Talence) domine la discipline, même si c'est Mario Vérardo (CC Marmande) qui est titré, alors que dans le Poitou-Charentes Pascal Chaumet totalise 27 victoires, bien que le titre récompense un coureur moins connu en la personne de François Fuzeau (VC Bressuire).

- A Nontron disons que c'est le jeune Jean-Yves Béneyrol qui occupe la scène cycliste. Jeune, il obtient de très bons résultats, tout comme le Cyclo-Club de Nontron qui termine son aventure au sein de la FSGT pour les saisons 1981 et 1982. Les Dutertre dominent la scène cycliste et l'article de Christian François relevé sur le sud-ouest du 4 mars 1981 nous démontre bien cet engouement, celui d'une fratrie très solidaire... Ajoutons tout de même que le cyclisme en Périgord Vert détient un nouveau pôle d'attraction, avec la Pédale Thibérienne du Président Grandcoing qui rogne un petit peu sur les clubs de la sous-préfecture.

- Relire la publication précédente sur le cyclisme Nontronnais.

Avertissement : Nous publions uniquement les informations pour lesquelles nous avons pu accéder. Parfois il est difficile de connaître les identités, notamment avec les Dutertre pour qui souvent, le prénom n'a pas été précisé sur la presse locale.

Photos : Photos de la famille Dutertre de Rolland Richon (sud-ouest du 04/03/1981)

- La mémoire de Michel Simon décédé en 1977 honoré à Abjat dans les années 80 à Abjat sur Bandiat où l'on reconnaît les autorités du Comité d'Aquitaine et André Morel maire.

- Jean-Claude Védrenne président de l'UC Nontron reçoit la médaille de la reconnaissance cycliste des mains de Georges Bousquet président du comité régional.

- A Abjat et parmi les autorités on reconnait au cours de l'apéritif d'honneur de gauche à droite : M. Yves Massy conseiller général et maire de Piègut, Mme Védrenne, Yves Perpignan délégué départemental de la FFC, Alain Paul Bonnet député, André Morel maire d'Abjat, Georges Bousquet président du comité d'Aquitaine, Jean-Claude Védrenne, M. Biniecki, Mme Simon, Jean-Louis Gauthier.

NOTA : Dordogne Cycliste situe cet évènement plutôt en 1978 ou 1979

LE CYCLISME A NONTRON SAISON APRES SAISON

 

1981 Alain Sonson (VC Sainte-Livrade), Pascal Van-Hollebecke (AC Bergerac) vainqueurs à Nontron.

- Jean-Louis Gouraud victorieux à Peyzac, Philippe Chabaud à Saint-Mesmin et Jean-François Sallat à Saint-Martin le Pin.

Coureurs Nontronnais de cette période : Jean-Yves Béneyrol, Jean Biniecki, Bernard Raud, Jean-Louis Gouraud, Philippe Chabot, Geay, Jean-François Sallat

UNE GRANDE FAMILLE SPORTIVE DU CYCLISME

LES CINQ FRERES DUTERTRE DE NONTRON

(Article Sud-Ouest du 4 mars 1981 de Christian François, photos de Rolland Richon)

- "Les Dutertre ? Bien sûr qu'on les connaît ! C'est la mafia nontronnaise..." Le propos ne souffre, apparemment, aucun commentaire. Mais il prouve que, si les cinq frangins se sont taillé une solide réputation dans les milieux cyclistes du département, on ignore totalement leurs valeurs morales et humaines. Les Dutertre : on aime ou on n'aime pas. Mais ces garçons ne laissent pas indifférents.

- De plus, cinq frères pratiquant le même sport, - et de surcroit, le cyclisme de compétition – le fait n'est pas banal. Sans être unique, il est tout de même assez rare pour mériter que l'on s'attarde quelque peu sur ces personnages.

- "On a aussi deux sœurs, rectifient-ils en chœur. Elles ne font pas de vélo, elles. Leur mari non plus ! Mais ils sont souvent aux arrivées avec du Périer..."

ET LES EPOUSES ?

- Toujours unanimes : "Oh ! Pour çà, elles ont de la patience !" reconnaissent-ils. Effectivement, le vélo, même s'il est pratiqué à un niveau départemental, demande certains sacrifices. Si les coureurs se les imposent volontairement, leurs femmes, elles, les subissent. "Heureusement, elles sont très sportives. Si on arrive à les faire monter dans les voitures, c'est gagné" ajoutent-ils malicieusement.

LES BÊTES NOIRES DU PELOTON

- "Ils raflent tout", se plait-on ici ou là. De fait, ces charmants garçons deviennent impitoyables lorsqu'ils sont sur leur bécane. Mais, c'est surtout une certaine envie qui teinte cette remarque. Car, très honnêtement, nombreux sont les cyclistes qui souhaiteraient faire partie de cette sacrée famille originaire de Bretagne (tiens, tiens) et établie dans le Nontronnais depuis plus de vingt ans.

- "On nous appelle aussi les Dalton... Ceux qui pédalent plus vite que leur ombre" murmure l'un deux, non sans fierté.

DU BALLON ROND A LA PETITE REINE

- Sans constituer réellement un tour de force, un entretien avec les Dutertre au grand complet relève de la gageure. Rires, plaisanteries, calembours fusent à tous propos, à tout moment. Mais, quand on leur a vu plus souvent le numéro du dossard que le visage (et pas plus tard que dimanche dernier), les avoir enfin en face, tous réunis, est un véritable petit privilège.

- "Vous verrez, ils n'engendrent pas la mélancolie" nous avait prédit Rolland Richon, photographe de Sud-Ouest à qui nous devons l'obligeance de les avoir réunis sous son toit. L'avertissement était bien en-deçà de la vérité...

- "En fait, si on fait du vélo, c'est surtout pour le plaisir de se retrouver tous les dimanches. On est heureux tous ensemble " affirment-ils. Et même Patrick le plus jeune, footballeur il y a deux ans encore, s'est mis, lui aussi à la petite reine. "Pour être avec les frangins" dit-il simplement.

- "Et maintenant, c'est le plus fort de nous tous !" s'écrient les quatre autres.

PLUS DE TRENTE VICTOIRES L'ANNEE DERNIERE

- Ce sont plus de trente bouquets qu'ils ont offert à leur femme, l'année dernière, à eux cinq. Mais si Michel n'a gagné qu'une fois, c'est à une dizaine de reprises que Daniel, l'aîné a franchit victorieusement la ligne d'arrivée.

- Les succès qui leur ont fait le plus plaisir ? Tout d'abord, le Championnat d'Aquitaine des sociétés à Libourne. Cette épreuve, disputée par équipes de cinq coureurs, a vu Daniel, Guy et Patrick, associés à Jacques Martin et Michel Lafagne, décrocher, sous les couleurs de leur club, le Cyclo-Club Nontronnais, le titre de meilleure formation de la région en FSGT, malgré la crevaison de Guy en fin de parcours. "Il a dû faire exprès de percer. Il n'en pouvait plus... taquine Daniel. Quand ça s'est produit, on ne sait qui a exhalé le soupir : Guy ou son boyau" insiste-t-il.

- Et puis, toujours en 1980, le Championnat de Guyenne, à Paillet (Gironde). Les Dutertre n'ont laissé à aucun autre coureur l'honneur de monter sur le podium. Daniel, Guy et Patrick terminèrent dans cet ordre. Patrick est aussi Champion de Dordogne.

- "On dit que nous sommes des grimpeurs. Ce n'est pas vrai. Dans les bosses, on arrache. C'est tout, mais ça fait mal aux pattes" confient-ils.

LA PREMIERE COURSE

- Daniel et Guy se souviennent. Leurs yeux brillent. De joie, d'émotion ? Allez savoir avec ces pitres... Ils étaient cadets à l'époque. C'était à Saint-Front la Rivière. Papa Dutertre les avait convaincus : "Vous êtes costauds. Vous devez gagner, il suffit de prendre les virages en tête du paquet". Avec cet objectif, les deux gamins motivés et survoltés, provoquèrent deux faux départs. Puis, très rapidement, sombrèrent corps et biens.

- « Fallait nous voir, dit Guy. En short, chemisette et godasses du dimanche sur des vélos qu'on avait sorti du grenier. Tenez, les cale-pieds, on ne les a même pas serrés : on ne savait pas à quoi ça servait. » Pour un coup d'essai, ce ne fut pas un coup de maître et cette première course fut la dernière de la saison.

LES FOINS ET LES VACHES

- Plus tard, ils se sont mis sérieusement à faire du vélo. "On partait dans une 2 CV camionnette" rappelle Guy. Ça y est, l'euphorie reprend ses droits, bousculant la nostalgie et la mélancolie qui planèrent un instant.

- "On se tassait derrière, à cinq ou à six avec les femmes et même un bébé. De temps en temps on ouvrait la portière arrière pour avoir un peu d'air frais. Et des fois, on amenait un copain" surenchérit Daniel.

- Et de déballer, pêle-mêle, les souvenirs les plus lointains et les plus croustillants. La période des foins que l'on faisait avant d'aller courir. Et en rentrant, les vaches à traire.

- Car tous les cinq travaillaient à la ferme paternelle. Et Michel précise : "Quand on était jeune, tout était prétexte à la rigolade. Je ne me souviens pas d'un jour qui ne se soit passé sans rire".

LE DOPING

- Alors là, c'est le plus formidable tohu-bohu qu'il nous ait été permis d'entendre cette soirée là. Et pourtant... "C'est vrai qu'on nous soupçonne plus ou moins de prendre des trucs". Mais chaque fois qu'ils ont été contrôlés, l'examen fut négatif. Notre seul stimulant, c'est d'essayer de faire mieux que le frangin qui est devant.

ALORS CETTE MAFIA ?

- "C'est faux, contestent-ils. On court sans tactique. Au départ, c'est chacun pour soi. Mais en cours de route, si l'un d'entre nous est en difficulté ou si un autre coureur essaie de s'intercaler, alors là, c'est l'union sacrée", expliquent-ils.

- Voilà bien là, la façon de courir des Dutertre ! La saison vient tout juste de commencer et ils sont déjà au premier plan. Les Dutertre, c'est comme les doigts d'une main : ils sont cinq, différents mais solidaires.

Christian François

1982 (les vainqueurs à Nontron) Cyclo-cross de Poperdu : Jean-Yves Plaisance (VC Ponchâteau), Prix des marronniers : Bruno Ouvrard (VC Leroy Somer), Prix du 14 juillet : Eric Vouillat (EVCC Bergerac)

Jean-Yves Béneyrol gagne à Saint-Astier, Etouars et à Varaignes. Gouraud premier à Gouts, Boris Gilardie premier à Bussière-Badil et à Eyzerac.

Coureurs Nontronnais de cette période : Jean-François Dupuy, Biniecki, Lionel Sallat, Béneyrol, Rebeyrol, Géraud, Dutertre, Gouraud

Organisations cyclistes de l'UC Nontron en 1982 : Champniers-Reilhac (cyclo-cross), Abjat sur Bandiat (cyclo-cross), Nontron Poperdu (cyclo-cross), Javerlhac, Piègut (Champ de foire), Nontron le Marronnier, La Chapelle Saint-Robert, Vieux-Mareuil, Boucles du Bandiat, Rossignol, La Maladrerie, Nontronneau, Le Bourdeix, Gouts, Saint-Barthélémy de Bussière (deux courses), Nontron (14 juillet), Beaussac, Saint-Saud, Javerlhac frairie, Champniers-Reilhac, Rudeau-Ladosse, Augignac, Champeau, Variagnes (deux épreuves), Piègut, Abjat sur Bandiat (septembre) soit 28 épreuves.

1983 (les vainqueurs à Nontron) Hervé Fontenoy (AC Baignes-Barbezieux), Nocturne de la ville : Jean-Yves Béneyrol (ASPTT Périgueux)

Le Cyclo-Club Nontronnais du président Trioux affilié en 1983

- Fondation du Cyclo-Club Pédale de Nontron le 29 octobre 1983. Né de la fusion du CC Nontron de et de la Pédale de Nontron. Président : Paul Chabaud.

- Jours cyclistes de Maurice Jouault avec étape Nontron-Mareuil

- Eric Raud premier à Allemans, Eric Géraud vainqueurà Fouleix, Guy Thomas à Etouars et Patrick Dutertre à Sceau Saint-Angel.

Coureurs Nontronnais de cette période : Xavier Volozinskis, Laurent Labrousse, Jean-François Faure, Patrice Géraud, Bernard Raud, Christian Géraud, Norbert Géraud, Eric Raud, Boris Gilardie, Thierry Chamouleau, Emile Faure, Raymond Pauillat, Claude Montalescot, Guy Thomas, Michel Garraud, Francis Denard, Jean-Paul Bourgeois, Jean-Pierre Michel, Bruno Lagarde, Jean-François Dupuy, Jacques Martin, Patrick Dutertre, Daniel Dutertre, Gérard Dutertre, Michel Dutertre, Alain Loubiat, Jean-Pierre Gorju, Claude Chaulet

1984 (les vainqueurs à Nontron) Victor Melchior (RC Mussidan), Jean-Yves Béneyrol (ASPTT Périgueux)

Coureurs Nontronnais de cette période : Jacques Trioux, Michel Duterte, Guy Thomas, Jacques Martin, Xavier Pichon, Bruno Lagarde, Michel Garraud, Jean-François Dupuy, Christian Géraud, Jean-Paul Bourgeois, Patrick et Daniel Dutertre, Jean-Pierre Michel, Claude Montalescot, Jean-Michel Montalescot, Patrick Vautour, Raymond Pauillat, René Dijoux, Jean-Marie Béneyrol, Gérard Dutertre, Emile Faure, Christophe Deniaud, André Commerie, Michel Antignac.

(attention toutes catégories y compris cyclo-sportifs et vétérans)

Daniel Dutertre premier à Lacaujamet, Jean-François Dupuy à Anlhiac, Guy Thomas à Saint-Martin le Pin puis à Varaignes.

1985 (les vainqueurs à Nontron) Bernard Raud (CC Périgueux), Nocturne de la ville : François Stevens (US Chevigny) nocturne

- Jours cyclistes de Maurice Jouault avec étape Augignac-Nontron remportée par Alain Foury (Ile de France) CS/Vét.

A noter qu'à cette époque, Maurice Jouault était licencié à Nontron.

Passage pour la troisième fois du Tour de France le 19 juillet 1985

- Montpon-Limoges (225 kms). Contrôle départ place Clémenceau à Montpon. Départ sur la sortie de la ville en direction de Saint-Barthélémy de Bellegarde, Echourgnac, Ribérac, Verteillac, Mareuil, Nontron et direction la Haute-Vienne puis passage aux Trois Cerisiers (commune de Miallet). Le Hollandais Johann Lammerts signe la victoire à Limoges, Hinault en jaune.

Paul Chabaud président du CCP Nontron. Daniel Dutertre gagne à Bertric Burée.

LIENS AYANT TRAIT AU CYCLISME DE NONTRON

- Histoire de Marius Duteil

- Histoire de Jacques Vivier

- Histoire de Michel Brun

- Lulu Deville raconte...

- Histoire de Francis Duteil

- Tour des cantons de Mareuil-Verteillac

(Accès à la 1° édition, puis suivre liens bas de page)

- Portail des épreuves du canton de Bussière-Badil

- Portail des épreuves du canton de Saint-Pardoux la Rivière

- Portail des épreuves du canton de Nontron

- Portail des épreuves du canton de Mareuil sur Belle

- Et si vous détenez des photos ou des reportages sur le cyclisme du Nontronnais, vous pouvez m'adresser par mail vos documents pour en faire profiter tous les lecteurs.

LA DORDOGNE CYCLISTE - NONTRON ET SON CYCLISME - © BERNARD PECCABIN

Prochaine publication : Un retour en arrière avec Serge Besse l’enfant de La Maladrerie

Dordogne cycliste privilégie les actualités qui se sont déroulées avant l'arrivée du multimédia

  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 22-05-2013 à 17h39

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)

- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017

- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR

- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)

- LE CYCLISME A NONTRON ET EN PERIGORD VERT




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 23-07-2017 à 21h29 | Note : 8.93/10