Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017
- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR
- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)
- LE PIZOU (Prix des fêtes en août 1968)
- 9 Février 2010 - 9 Février 2015
- ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 50 ANS...semaine du 1 au 7 avril 1963

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
<< Avril >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 1952 : 3° TOUR DE LA DORDOGNE Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Samedi 24 mai, 3° TOUR DE LA DORDOGNE

et Grand Prix de Belvès le lendemain

"qualificative pour le Championnat de France, comptant pour le Challenge Yellow"

 

- En Dordogne, à Belvès, les dirigeants du Cyclo-Club Belvésois, spécialisés dans l'organisation du Tour de la Dordogne et du Grand Prix de leur cité, sont à la tâche depuis des mois, afin de conserver à ces épreuves leur haute notoriété.

- Et leur travail a été plus que productif, car, outre une dotation en tout point remarquable, le cachet de la première de ces épreuves, le Tour de la Dordogne, se trouve accru du fait qu'elle est qualificative au championnat de France des professionnels, puisqu'elle comptera pour le challenge Yellow.

- Félicitons donc les Belvésois de leur labeur et l'ayant fait, passons aux modalités des deux épreuves internationales qui vont en être le fruit.

 

LE 3° TOUR DE LA DORDOGNE - PRESENTATION

 

- Donc qualificatif au championnat de France attribuant dans l'ordre du classement 5, 4, 3, 2, 1 point à ses lauréats, ouvert aux pros, aux aspirants et aux indépendants, ces derniers hors, 1°, 2° et 3° catégories. Le 3° Tour de la Dordogne sera couru le Samedi 24 mai sur le parcours suivant : Belvès, Saint-Cyprien, Beynac, Sarlat, Montignac, Thenon, Périgueux, Ribérac (ravitaillement), Mussidan, Bergerac, Lalinde, Cadouin, Le Buisson, Le Coux, Siorac, Belvès, soit une distance totale de 264 kms.

- La dotation s'élève à 292 000 francs répartis en 20 prix dont 70 000 francs au premier. Les primes ne feront pas défaut, le speaker Robert Monlong ayant leur collecte à charge. Dossards dès 8h00. Départ 9h00 précises.

 

UN PELOTON EXCEPTIONNEL

 

- Si Vietto, Rémy, Lucien Teissère, Caput et Chapatte participeront aux deux épreuves du Cyclo-Club de Belvès, ils ne seront que quelques noms parmi tant d'autres vedettes, car seront également présents Baffer, Bonnaventure, Colinelli, Delledda, Lucien Lauck, Renaud, Kebaili, Rol, Decanali, Llorca, Darnauguilhem, etc … Et la lutte de ces gens avec l'élite régionale ne sera pas un des points les moins intéressants de l'épreuve. Le Tour de Dordogne aura le caractère d'une grande classique avec des prix innombrables tout le long du parcours, son ambiance toute particulière, sa sévérité implacable détermineront les meilleurs éléments.

 

REMY GRAND FAVORI

 

- Etant donné la forme impressionnante du marseillais Raoul Rémy et de ses dernières performances notamment lors du critérium de l'Echo d'Oran où il termine 2° derrière Kebaïli dans les circuits de Constantine en trois étapes, celui-ci sera favori. Mais Kebaïli sera là et le parcours long de 264 kilomètres avec ses nombreuses difficultés lui conviendra aussi. Lucien Teissère a également intérêt de bien se classer avant le Tour de France car les places seront chères. Et les Bonnaventure, Rol, Vietto, Caput, Darnauguilhem, Chapatte, Renaut seront des candidats sérieux à la victoire à moins qu'un régional se surpassant et créant la surprise du jour ne mette en échec les vedettes.

 

LA BELLE VICTOIRE DU PARISIEN JACQUES RENAUD

 

BELVES - Quelques forfaits au départ, mais un lot relevé de concurrents. Les grandes marques étaient représentées et la lutte s'annonçait sévère. Effectivement, il y eut quelques escarmouches dès le départ, Mancicidor d'abord mit le nez dans le guidon. Il prit quelques centaines de mètres jusqu'à Beynac, mais pourquoi aurait-il insisté ? Découabé qui creva revint sur le peloton et caracola tout de suite en tête, se permettant de rafler quelques primes intéressantes. Mais il ne s'agissait que de hors d'œuvre sans conséquences graves. On attendait une décision plus loin. Quelques gros bras se regardaient furtivement et se surveillaient.

 

A 150 KILOMETRES DU BUT

 

- Comment auraient-ils attaché une grande importance à la fugue, avant Périgueux de Bisetto et Amigo qu'ils jugeaient comme des seconds plans, ne présentant aucun danger ?

- Renaud vit-il une occasion de faire une possible décision ? Bien certainement pas au début, néanmoins il produisait un effort, revenait sur les fuyards et pour une fois la chose devenait sérieuse. L'écart se creusait, s'amplifiait pour devenir très confortable. Derrière, on roulait certes, mais sans trop de conviction.

- Vivier d'abord, Darnauguilhem tentèrent de décrocher et d'amener avec eux quelques bonnes roues mais sans doute faisait-il trop chaud, et puis il y avait le temps de voir venir car il fallait passer encore un nombre confortable de bornes. Devant, tout allait changer après le ravitaillement de Ribérac. Renaud se sentait très à l'aise. Trop à l'aise sans doute puisqu'il ne prit pas son ravitaillement, ce qui certainement fut une erreur. Toujours est-il qu'il laissa là ses compagnons pour s'enfuir à toute allure.

- Il ne restait pas moins de 130 kilomètres à courir et on voyait dans les voitures quelques sourires railleurs. La tentative paraissait vraiment prématurée, Renaud modèle moyen, tiendrait-il ?

 

L'EXPLOIT

 

- Il devait en effet tenir à la grande surprise de tous. Songez qu'il eut jusqu'à 9 minutes d'avance ! On commençait à comprendre, dans le peloton que la tâche serait rude pour reprendre à ce volontaire garçon un tel retard. D'autant plus que Renaud encouragé ne ralentissait guère. Aurait-il suffisamment de réserves pour terminer seul ?

- Peu à peu son avance diminue. Le peloton qui était fort d'une quinzaine d'unités était rudement secoué par Lauk, Bonnaventure, Caput, Prouzet et Darnauguilhem, qui paraissait être très bien. A quelques 25 kilomètres de l'arrière, Renaud n'a plus que cinq minutes. Mais cette victoire, cette grande régionale, il la veut à tout prix. Il grimpe la dernière rampe de deux kilomètres et c'est exténué, fini, qu'il franchit en vainqueur la ligne d'arrivée. Il doit prendre un peu de repos, avant de recevoir la gerbe et le traditionnel baiser d'une mignonne belvésoise.

- Il faut tout de même attendre 3'53" pour voir déboucher un peloton fort de seize unités. Darnauguilhem qui était encore en deuxième position au bas de la côte précédant l'arrivée, ne put tenir complètement la roue des parisiens.

- Lauk sautait Bonnaventure sur la ligne, Caput et Rémy, Llorca et Hervé Prouzet finissant dans un mouchoir. Le succès de Renaud fut salué comme il le méritait. C'est vraiment un très bel exploit qu'il accomplit et ses adversaires eux-mêmes lui rendirent hommage. A vrai dire, ce fut le seul exploit qui marqua la course. Derrière, il n'y eut guère de faits saillants. Mais la course était dure, il faut le dire et avec quelques difficultés. Courir 264 kilomètres en 7h 24' 19" constitue une assez bonne moyenne. Il fallait être fort pour gagner. Renaud l'était en cette journée.

L'organisation d'ensemble fut bonne et M. Biraben maire et conseiller général, suivit l'épreuve de bout en bout. Le speaker Robert Monlong anima beaucoup l'épreuve, fidèle à son habitude.

Le classement : 1. Jacques Renaud (Paris) sur cycles Mercier, les 264 kms en 7h 24' 19", 2. Lauck (Paris) à 3' 53", 3. Bonnaventure (Paris, 4. Caput (Paris), 5. Rémy (Marseille), 6. Llorca, 7. Prouzet, 8. Rippe, 9. Bidart, 10. Bernard, 11. Guittard, 12. Pinaud, 13. Darnauguilhem, 14. Gnazzo, 15. Foleh, 16. Gay, 17. Vasquez (tous même temps que Lauck), 18. Jean Pineau à 5' 53", 19. Delmas à 7'20", 20. Tricot.

 

VIII° GRAND PRIX DE BELVES

 

- Le lendemain Maurice Bertrand (ASPTT Bordeaux) enlevait le 8° Grand Prix de Belvès en 3h 07' 10" pour 120 kms de parcours, sur cycle Lapébie, 2. Barquéro à 6 secondes, 3. Demanes à 1'15", 4. Caput, 5. Pinaud, 6. Rançon, 7. Santer, 8. Bernard, 9. Bagotta, 10. Pras, 11. Teissère à 3'10", 12. Prouzet m.tps, 13. Gnazzo à 3'27", 14 Amigo à 4'17", 15. Siméon à 6'00". Tous les autres coureurs abandonnèrent ce circuit de la Brèche à parcourir 20 fois et long de 6 kms.

Bernard PECCABIN

LDC le 22/06/2010 (à suivre)

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 22-06-2010 à 18h03

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017

- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR

- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)

- LE CYCLISME A NONTRON ET EN PERIGORD VERT

- TOUR DU PERIGORD

- COURSES D’ANTAN - SAISON 2000 EN DORDOGNE




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 15-03-2017 à 16h55 | Note : 8.93/10