Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017
- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR
- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)
- LE PIZOU (Prix des fêtes en août 1968)
- 9 Février 2010 - 9 Février 2015
- ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 50 ANS...semaine du 1 au 7 avril 1963

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
<< Avril >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 1953 : TOUR DE LA DORDOGNE Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

1953 : IV° TOUR DE LA DORDOGNE (30 mai) et GP DE BELVES

"qualificative pour le Championnat de France, comptant pour le Challenge Yellow"

- Samedi 30 mai à 9h00 précises sera donné promenade de la Brèche le départ du 4° Tour de la Dordogne. Comme on le sait cette épreuve est qualificative pour le Championnat de France puisque les cinq premiers marqueront des points, faisant de cette course une des plus importantes du grand sud-ouest. Son long ruban de 275 kms traversera Siorac, Le Buisson, Le Bugue, Pézuls, Lalinde, Couze, Mouleydier, Bergerac, Campsegret, Bordas, Périgueux, Thenon, Terrasson, Chavagnac, Salignac, Sarlat, Saint-André d'Allas, Saint-Cyprien, Campagne, Le Coux, Siorac, l'arrivée étant prévu à Belvès aux environs de 16h30.

- Etant donné le lot de coureurs particulièrement relevés et engagés jusqu'à ce jour, la lutte promet d'être ardente. Comme les années précédentes, un public nombreux sera rassemblé sur les bords de nos routes pour voir batailler les géants de la route. L'arrivée à Belvès avec la foule des grands jours qui créé cette ambiance si spéciale à cette petite cité. Le lendemain dimanche aura lieu le 9° Grand Prix de Belvès.

 

Avec Petrucci, Dolhats, Poblet, Walkoviak

 

- Les équipes du centre et du sud-est de la route de France seront au Tour de la Dordogne et au Grand Prix de Belvès. La participation au grand complet de l'équipe du Centre de la Route de France a été annoncée en son temps. Elle comprend ses coureurs dont plusieurs participeront au prochain Tour de France. Le chef de file Emile Delmas du Cyclo-Club Belvèsois aura à cœur dans ces épreuves organisées par son club de défendre brillamment sa grande réputation. Il aura à ses côtés Michel Brun, Valentin Huot, Michel et Georges Tombelaine et Pouzou. De plus à l'étape de Brive, les organisateurs se sont assurés de la participation de trois coureurs du sud-ouest restant en course avec Delmas, André Dupré, Cigano. Ces hommes bien rôdés par douze étapes successives sont capables d'inquiéter les plus grands et cette lutte sera un des attraits principaux des épreuves de Samedi et Dimanche à Belvès. Nous sommes d'autre part en mesure d'annoncer la présence de l'équipe Mercier avec Raffert, Bertrand, Dacquay, Yves Cohen et le fameux tandem lourdais Rançon – Vasquez. La liste n'est pas close et les engagements continuent de parvenir, laissant supposer que le succès de l'épreuve est d'ores et déjà assuré. Robert Monlong, comme d'habitude assurera les commentaires.

- La liste des prix comprend 300 000 francs de prix dont 60 000 francs au vainqueur. Il y aura des bosses sérieuses ça et là, et la sélection se fera sûrement. On ne va pas craindre une arrivée au paquet et la course reviendra à un homme en forme, un costaud bon rouleur et sachant absorber certaines grimpettes qui dès la mi-parcours sont bien faites pour casser les pattes. Loretto Petrucci, le fin et élégant pédaleur, né à Pistola (Toscane), le 23 août 1929, qui révélation de la saison 1951, s'étant classé cette année là 3° de Milan-San Remo, avant de l'emporter coup sur coup en 1952 et le 19 mars dernier encore. Petrucci que l'on considère en Italie comme le successeur de Coppi, un coureur vite au possible et qui, sous la casaque amateur, s'adjugea en 1949 la coupe Lamporecchio, notée dans son pays comme le Trophée majeur des purs.

- Tels Baffert, Dolhats, Molinéris, Poblet, tous coureurs de premier plan. Walkoviak, le grand espoir montluçonais second du dernier Paris-Côte d'Azur ; tels les coureurs du centre et du sud-ouest qui viennent de s'illustrer hautement dans la route de France.

- Bonnaventure, Darnauguilhem, Prouzet compteront aussi parmi les ténors. Autres favoris Giguet, Rotta, Chupin, Bagotto, Cohen, Jules Pineau et Bernard. Sur sa lancée Darnauguilhem qui est en forme sera sans doute l'homme à battre, il sera aussi très surveillé, n'en doutons pas ? Que fera Huot de Bergerac. On a prétendu qu'il n'était pas  l'homme des courses par étapes. En fait d'étape, celle de demain comptera et nous verrons ce que sera le comportement du bergeracois. De toute façon ce 4° Tour de la Dordogne se présente comme un Tour sensationnel qui apportera sur le plan sportif de grosses satisfactions.

- Par ailleurs la traversée de Périgueux a suscité quelques difficultés à cause de la réfection actuelle du pont Saint-Georges. Les difficultés sont maintenant aplanies et les coureurs arriveront par le pont de la route de Bordeaux et ressortiront par la rampe de l'Arsault.

 

LES PREMIERS ENGAGES

 

1. Maurice Bertrand, 2. Yves Cohen, 3. André Dacquay, 4. Pierre Baffert, 5. Pierre Rançon, 6. Vasquez, 7. Angel Barquéro, 8. François Gourmelon, 9. Inizan, 10. Jo Bianco, 11. André Lesca, 12. Kleber Demanes, 13. Louis Bergaud, 14. Jean Bergaud, 15. Sarrat, 16. Crau, 17. Audibert, 18 Dauliac, 19. Chabaud, 20. Conty, 21. Cortello, 22. René Prouzet, 23. André Dupré, 24. Lafargue, 25. Jo Cigano, 26. Georges Dupré, 27. Dihars, 28  Guittard, 29. Bernard, 30. Jean Bidart, 31. Pagotto, 32. Michel Brun, 33. Marius Duteil, 34. René Pras, 35. Emile Teisseire, 36. Bertaina, 37. Rotta 38. Darnauguilhem, 39. Laflaquière, 40. Delmas, 41. Huot, 42. Bouzou, 43. de Gribaldi, 44. Pezzuli, 45. Gay, 46. Giguet, 47. Sciardis, 48. Anzile, 49. Sowa, 50. Bruno Covre, 51. Pérel, 52. Poulidor, 53. Jacques Pineau, 54. Molinéris, 55. Loretto Petrucci, 56. Forestier, 57. Cyril Maes, 58. Félix Bermudez, 59. Manuel Bermudez, 60. Macorig, 61. Albert Dolhats, 62. Lajoie, 63. Poblet, 64. Rota, 65. Emile Reu, 66. Louis Cavanna, 67. Pierre Gaudot, 68. Chardonnet, 69. Guy Allory, 70. Roger Dufraisse, 71. Pierre Mancicidor, 72. Pamboukouan, 73. Chapatte, 74. Chupin, 75. Forlini, 76. Bonnaventure, 77. Viola, 78. Naudin, 79. Montagut, 80. Chaminaud, 81. Barrière, 82. Hostandie, 83. Jo Bianco, 84. Bisetto, 85. Rabot.

(*) sont soulignés les coureurs qui ont couru le Tour de France 1953

 

Sous le patronage de SUD OUEST et de L'ATHLETE

Hervé PROUZET, devant Ugo ANZILE et Jules PINEAU

gagne au sprint le 4° Tour de la Dordogne

organisé par le CC. Belvès avec la participation de Pernod Fils

 

BELVES - Samedi, le Cyclo-Club Belvèsois a fait courir son annuel Tour de la Dordogne, épreuve qualificative au championnat de France des professionnels. Robert Monlong présentait les vedettes annoncées à l'exception d'Yves Cohen, Laffargue, Cigano, de Gribaldi, Pezzuli et Sciardis absents.

- Sur une distance de 275 kms, Hervé Prouzet remporta une nouvelle grande victoire. Après son succès dans le 2° Grand Prix International de stations balnéaires de Capbreton-Hossegor, où le coureur de Royal-Fabric marqua déjà cinq points, pour obtenir sa qualification en vue d'obtenir le titre national, Hervé Prouzet ajoute à son actif cinq nouveaux points et presque le droit de participer à la course au titre, qui aura lieu le 21 juin à Saint-Etienne, sur le parcours de la Coupe Marcel Vergeat.

- L'Agenais eut pourtant affaire à un lot d'adversaires particulièrement relevé. On ne le vit pas ou presque pas tout au long de la journée. Il ne participa qu'à une seule échappée, la bonne qui ne prit naissance qu'à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, à la sortie de Saint-Cyprien.

- Sur un itinéraire excessivement sélectif, nombreux furent ceux qui s'avouèrent vaincus. Avec la distance, les défaillances se succédèrent à un rythme accéléré.

- La plus notoire a été celle de l'italien Loretto Petrucci, le vainqueur de Milan-San-Remo et de Paris-Bruxelles. Pourtant à ce lévrier de la route, la distance ne faisait point peur. Souffrant de l'estomac, pris de vomissements et victime d'une crevaison à l'entrée de Périgueux sur une route de dérivation blanche et remplie de silex, il abandonna malgré la sollicitude de son domestique et grégario Baroni.

- Il est vrai que sur ce même tronçon de route, beaucoup connurent la même mésaventure que le coureur de la Bianchi, y compris le local Huot qui arrêta, ainsi que Hostandie, Lajoie, Teisseire, Allory qui ne marchait pourtant pas mal, Bertrand vainqueur du grand prix de Belvès l'année dernière, Arnaud tous victimes de problèmes mécaniques.

- Avant d'atteindre la capitale du Périgord, cinq hommes avaient entrepris une fugue lancée par Georges Dupré et Gourd entre Le Bugue et Pézuls. Ces deux hommes, rejoints peu après par Maës, Cavanna et Bonnaventure, eurent jusqu'à quatre minutes d'avance sur le peloton, peu décidé à entreprendre la chasse. A la sortie du Bugue Duteil, Demanes, Chardonnet, Bortello et Rotta étaient victimes du silex.

- Maës, Gourd et Bonnaventure disparurent, les uns subissant une défaillance, les autres sur crevaison, pour ne laisser seul en tête que le parisien Cavanna qui, longtemps conserva le commandement et Georges Dupré le premier au ravitaillement de Périgueux.

- On admira le souple coup de pédale de Cavanna, comme on admira celui de Dacquay, quand il l'eût rejoint vers Thenon, puis lâché après Terrasson.

- Dacquay succomba malheureusement contre la coalition du peloton qui, sentant l'arrivée proche, conjugua ses efforts, qui ne demeurèrent pas vains. Il porta une estocade mortelle et rejoint Dacquay capitula à Sarlat.

- S'il succomba on n'en gardera pas moins de lui une extraordinaire impression d'aisance et de puissance. Ces mêmes qualités, on les retrouve chez le vainqueur Hervé Prouzet, chez Ugo Anzile, qui termina second et chez Jules Pineau, qui finit dans le même temps que le vainqueur, quand ils déclenchèrent l'attaque finale qui devait créer la décision. Le trois de tête encore très frais et le prouva, comprit qu'il était temps de se lancer dans la bagarre, alors que certains de leurs adversaires paraissaient éprouvés et ils l'étaient, après les 265 kms parcourus.

- Son attaque subite obligea le gros de la troupe à s'incliner de façon irrémédiable. Gaudot, Vasquez, André Dupré furent les seuls à tenter d'annihiler cette fugue, sans toutefois réussir dans leur entreprise.

- Quant aux Chupin, Darnauguilhem, Rol, les frères Bermudez, Dolhats, Lajoie, Delmas, Forestier, Cavanna, le héros de la première échappée, qui termina à 6'20" de Prouzet, Baffert et Sowa, ils durent s'incliner devant plus fort qu'eux, samedi, sans avoir pour cela démérité au cours de ce Tour de la Dordogne, le plus dur qu'il nous été permis de suivre depuis sa création. Le mérite du vainqueur n'en est ainsi que plus grand !

 

LE CLASSEMENT

 

1. Hervé Prouzet, (Guidon Agenais) sur cycle Royal-Fabric, les 275 kms en 7h 25' 12", 2. Ugo Anzile m.tps, 3. Jules Pineau m.tps, 4. André Dupré à 55", 5. Gaudot, 6. Vasquez, 7. Bidart, 9. Gourmelon, 10. Chupin, 11. Louis Bergaud à 1'10", 12. Darnauguilhem, 13. Rol à 1'55", 14. Félix Bermudez à 2'00", 15. Dolhats, 16. Viola à 3'20", 17. Manuel Bermudez à 4'33", 18. Lajoie, 19. Delmas, 20. Forestier à 5'24", 21.Cavanna à 6'20", 22. Baffert, 23. Sowa à 7'43".

 

LE IX° GP INTERNATIONAL DE BELVES

 

- Le lendemain sur le circuit du Grand Prix de Belvès bataillèrent une nouvelle fois les "Tour Dordogne". Là encore, le profil très accidenté du terrain, avec la sévère côte de Belvès à escalader vingt fois, rendit la tâche des concurrents très pénible. Comme au critérium international de Cenon, le dérailleur de l'italien Petrucci ne fonctionna pas et le contraignit à l'abandon, comme la veille. Les coureurs les plus frais, ceux qui, à part le vainqueur Pierre Rançon, produisirent le moins d'efforts dans l'épreuve qualificative au championnat de France furent à l'arrivée.

- Tour à tour, Bertrand, Rotta, Darnauguilhem, Forestier, Poblet qui remporta une importante prime et Guittard prirent le commandement pour le céder à l'avant dernier tour, au lourdais Rançon, qui ne le quitta plus, pour terminer détaché avec 40" d'avance sur Poblet.

 

Le classement : 1. Pierre Rançon (Lourdes) les 116 kms en 3h 01' 10", 2. Miguel Poblet (Espagne) à 40", 3. Marcel Guittard (Limoges), 4. Jacques Pineau, 5. Jacques Pras, 6. Rotta, 7. Emile Delmas, 8. Bertayna, 9. Valentin Huot, 10. Pamboukjian tous même temps. 11. un peloton amené par Giguet à 1'04".

Bernard PECCABIN

LDC le 28/06/2010 (à suivre)

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 29-06-2010 à 18h19

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017

- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR

- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)

- LE CYCLISME A NONTRON ET EN PERIGORD VERT

- TOUR DU PERIGORD

- COURSES D’ANTAN - SAISON 2000 EN DORDOGNE




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 15-03-2017 à 16h55 | Note : 8.93/10