Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- NORBERT BOUGON EST MORT : IL AVAIT 97 ANS
- CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - 1970-1995
- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- LA DOUZE (course disparue)
- SAINTE ORSE ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (20° partie) 1974
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102030405
06070809101112
13141516171819
20212223242526
27282930
<< Novembre >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (21° partie) 1975 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

Lucien Sautier, le grand chef de file du RCM en 1975

LES SEIZE VICTOIRES DE LUCIEN SAUTIER

Article précédent : 1974 Quand Montpon renforce le Racing (pour ceux qui veulent revoir cet article, cliquez sur ce lien

- Les saisons se suivent mais on le sait, elles ne se ressemblent jamais. Et pour le RC. Mussidan, on semble marquer une nouvelle petite pause. Il est vrai que l'UC. Montpon est à nouveau sur les rails. Marcel Counord en est devenu le président, secondé par un certain Jacques Sciozard qui assure lui le secrétariat. Il n'y a pas de rupture consommée entre les deux clubs, mais désormais chacun navigue sous son pavillon. Bien sûr le départ de Marcel Counord déshabille le Racing d'un certain nombre d'épreuves, mais il faut faire avec puisque après tout, c'était prévu ainsi. Parallèlement à ces faits, signalons que le Vélo-Club Bergeracois du Président Defix monte en puissance et continue de déborder de son cadre géographique. Cette société organise encore et toujours à Douzillac et à Saint-Germain du Salembre. Et si on ajoute d'autres clubs qui chassent sur nos terres, citons le Cyclo-Club Périgourdin présent à Saint-Léon sur l'Isle, à Neuvic, à Bruc et à Grignols, auxquels il faut compléter maintenant avec l'AS. Libourne de Max Servant qui ramasse le prix de Saint-Laurent des Hommes, de Saint-Vincent de Connezac et de Saint-Michel de Double. Comme quoi il est facile de constater que les temps changent, que le cyclisme et ses mentalités évoluent pendant que la récession s'installe dans le pays. Nous sommes en pleine crise pétrolière, l'économie s'essouffle et le chômage progresse. Cette situation n'empêche pas le cyclisme Aquitain de traverser une période faste. Raymond Villemiane et Christian Jourdan sont les deux étoiles montantes du VC. Bergeracois, ce VC. Bergeracois qui compte au total huit coureurs de 1° catégorie, ce qui constitue une performance en Dordogne si on ajoute à cet effectif ceux du Cyclo-Club Périgourdin et d'ailleurs. Comme quoi il y a du beau monde dans notre Sud-Ouest et les treize épreuves organisées par le Racing en ressentiront des effets bénéfiques. Mais le cyclisme connaît aussi une perte cruelle, celle du décès en course de Maurice Laforest, qui fera peut-être réfléchir certains garçons pour qui diététique et santé doivent évoluer ensemble...

F LE BUREAU DU RCM POUR 1975 (Réunion du 22 décembre 1974) : Présidents d'honneur : M. Bonneau (maire et conseiller général), Président honoraire : M. Pierre Lochin, Président actif

 : M. Serge Augièras, Vice-Président : MM. Andrieu et Queyrou, Comité directeur : M. Henri Martin, Mme Pierrette Augièras et M.Claude Frare, : Speaker : M. Jean-René Villechanoux, Membres : MM. Garem, Tenant, René Augièras, Robert Vigeant, Pierre Jacoupy, Jean Allicot, Maze, Médecin : Docteur Mutel, Relations municipalité : M. Berbesson

- Le Racing amené par Lucien Sautier connaît une saison 1975 exceptionnelle. Sautier remporte seize victoires, auxquelles il faut ajouter celles de Ramirez, Dutreuilh, Martin, sans oublier le junior Jean-Claude Delage. Jean-René Villechanoux de Saint-Front de Pradoux devient le speaker de nos courses, bien que de temps à autres Guy Bannes assure le relais. Henri Martin reçoit à nouveau les engagements, monsieur Dufour ayant disparu de la direction sans pouvoir connaître la raison. Saint-Médard de Mussidan innove encore. Après des essais en nocturne, voilà que le prix des fêtes se déroule en deux étapes avec classement général et un Claude Denis souverain. La nocturne du 14 juillet est avancée au 13 juillet. La raison : l'organisation dès le lendemain du Championnat d'Aquitaine route à Saint-Pierre de Chignac par le Cyclo-Club Périgourdin. Championnat qui est d'ailleurs remporté par Raymond Villemiane devant le Marmandais de Périgueux Jean-Paul Sauvignat et l'anglais Pittman licencié au CC. Périgourdin. Cette saison aussi constitue celle de mes débuts en qualité de spectateur d'abord, et c'est aussi pour cette raison que dès maintenant je me sens plus à l'aise d'évoquer un passé que j'ai vécu de loin certes, mais tout en gardant quelques échos. Et des échos il m'en reste avec le championnat d'Aquitaine des cadets où l'on rencontre des jeunes comme Eric Valade, Jean-Claude Ballion, Mario Vérardo, Francis Castaing, Jean-Claude Ronc, Dominique Eyquard pour ne citer que les noms qui dans le futur marqueront de leur empreinte notre cyclisme. Et chez les juniors il y a aussi de belles têtes d'affiche comme Bernard Dubost (surtout), Didier Lubiato, Jean-Claude Delage du RCM, Eric Vouillat, Yves Brusson, Eric Villegente et Patrick Villemiane (le frère de Raymond) pour ne citer que les principaux. N'oublions pas de signaler que les seniors courent ensembles, toutes catégories confondues, et que ce nouveau système sème beaucoup de discordes chez nos amateurs. On voit toujours les mêmes gagner, et Lucien Sautier en est le prototype.

F LES COURSES 1975-1977 : Les années 75, 76 et 77 marquent le déclin d'Eddy Merckx, le dominateur de la décennie précédente. Durant ces trois saisons, le belge toujours battu (si ce n'est en 1975 dans le Tour des Flandres, Milan-San Remo et Liège Bastogne Liège) ne fait même plus illusion. Privé de forces, malade, il redevient même, à mesure que le temps passe, un champion ordinaire, s'obstinant pourtant à vouloir revivre son passé. C'est ainsi qu'il ne joue aucun rôle dans le Tour 77, le dernier auquel il participe, et que le corps médical lui interdit de reprendre la compétition, moins d'un an plus tard. Comme d'autres avant lui, Eddy Merckx n'a pas su s'arrêter à temps …

Ces trois saisons sont néanmoins des années de transition, car la succession reste à pourvoir. Dans le domaine des classiques, de Vlaeminck et Moser, les spécialistes, voient arriver avec anxiété le jeune belge Freddy Maertens, aussi bon rouleur que sprinter, mais dont l'étoile pâlit singulièrement, après trois saisons au sommet. Au point de le voir complètement disparaître, avec un insensé come-back en 1981. Côté courses à étapes, la relève se fait encore davantage attendre. Bernard Thévenet, qui progressait chaque année dans l'ombre d'Ocana (dont le déclin est parallèle à celui de Merckx), en profite pour remporter deux Tours de France, mais il n'a plus que Zoetemelk ou Van Impe pour le contrer.

En revanche, apparaît en 1977 un Breton de 22 ans, Bernard Hinault, qui a tout pour dominer sa génération. Cette année-là il s'impose dans deux classiques (Gand-Wevelgem et Liège Bastogne Liège), terrain sur lequel les français n'avaient pas gagné depuis treize ans, dans le Dauphiné ensuite, puis dans les Nations. Un champion est né ...

- Avec quatorze épreuves et dix coureurs, le Racing effectue une grande saison, dopé par les retentissants succès de Lucien Sautier. Ceci n'empêche pas Jean-Claude Delage, Raymond Valèze, Marc Dutreuilh et Daniel Ramirez de quitter nos couleurs pour rejoindre celles … de l'UC. Montpon. Le club du père Counord après son année de relance se trouve en droit de recruter pour 1976, conformément à la législation fédérale, et comme ces quatre coureurs sont de chez lui, ils effectuent le saut pour se parer des nouvelles couleurs oranges.

F LES SEIZE VICTOIRES DE LUCIEN SAUTIER EN 1975 : Gond Pontouvre (16), Tonnay Boutonne (17), Montpon Ménestérol (24), Saint-Léon sur l'Isle (24), Vieux Mareuil (24), Périgueux le Toulon (24), Chamiers (24), Aubusson (23), Rochechouart (87), Tour du Gévaudan (12) (2° étape Marvejols-Saint-Alban), St-Martial d'Artenset (24), Fouras (17), Bréville (16), Sarlat (24), Langon (33), Saint-Front de Pradoux (24)

- La saison se termine avec l'assemblée générale du Racing qui se tient à l'hôtel du Périgord. Aucun remaniement n'est annoncé. Deux lotos sont organisés par le club dont un à la cantine scolaire de Saint-Médard et un à Saint-Front de Pradoux. Et il est intéressant de lire que c'est monsieur Dufour (qui est peut-être notre ancien secrétaire) qui remporte le premier lot avec un congélateur et que monsieur Villechanoux (notre speaker) de St. Front de Pradoux gagne le deuxième lot qui est ni plus ni moins qu'un mouton.

F COUREURS LICENCIES AU RACING EN 1975 : Marc Dutreuilh, Daniel Ramirez, Jérôme Escupeyrat, Lucien Sautier, Jacques Martin, Pascal Deymes, Raymond Valèze, Jean-Claude Delage, Alain Odin, Dominique Desffarges.

- Pour connaître les épreuves organisées par le RC Mussidan en 1975, les noms des vainqueurs et tous les champions de cette époque, cliquez sur ce lien

LA DORDOGNE CYCLISTE - MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (21) © BERNARD PECCABIN

Prochain épisode : 1976 (La première nocturne des Champions)

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 15-06-2011 à 15h29

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- NORBERT BOUGON EST MORT : IL AVAIT 97 ANS

- CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - 1970-1995

- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)

- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017

- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR

- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 06-11-2017 à 15h35 | Note : 8.93/10