Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- HISTOIRE DU CYCLISME A NONTRON
- LANOUAILLE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- STÉPHANE REIMHERR : 28 SAISONS SUR LES ROUTES
- JUMILHAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- THIVIERS, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- VEZAC (course disparue)
- ALAIN FOSSARD : UN COUREUR ATHYPIQUE RÉVELÉ PAR DES PROBLEMES DE SANTE
- LACAUJAMET SAINT-ESTEPHE (Courses disparues)
- VALENTIN HUOT, COUREUR MYTHIQUE DU PERIGORD (3° partie)
- PEZULS (26 juillet 1992)
- CHAMPAGNAC DE BELAIR - RETRO PHOTO/VELO PERIGORD - 14 MAI 1995
- BIENVENUE SUR CE BLOG
- LA DOUZE (course disparue)
- SAINTE ORSE ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (20° partie) 1974

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
2930
<< Avril >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 FRANCIS DUTEIL, CE GRAND CHAMPION DE NOTRE DORDOGNE (1° partie) Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

PRESENTATION D'UN CHAMPION

- Il a été un de nos ambassadeurs au sein du cyclisme amateur. Fils de Marius, (redoutable coureur de 1936 à 1952), il est né le 25 mars 1947 et résidait à Mareuil sur Belle. Bien sur, qui parle de Duteil, parle automatiquement de ses deux titres de Champion de France acquis respectivement en 1976 à Eguzon puis en 1979 à Neufchâtel en Saosnois.

- "Dordogne Cycliste" a d'abord relevé cet article sur l'Athlète du 15 août 1962, écrit par Albert Chaussade (notre photo), le célèbre vélociste fondateur du RC Mussidan. Celui-ci fait déjà état de cette graine de champion, qui à 15 ans se distinguait sur les routes de la région. Lisons ce qu'il écrit : "Bon sang ne saurait mentir, dit le proverbe, et dans ce cas, le doute ne serait plus permis avec le jeune Duteil, de Mareuil sur Belle, fils du sympathique et bien réputé ancien champion régional : Marius Duteil, établi depuis de longues années en qualité de vélociste à Mareuil. En effet, et s'il a de qui tenir, le jeune Francis Duteil, né le 25 mars 1947, licencié cadet au CC Périgourdin, totalise déjà, et pour sa toute première année de compétition, quatorze victoires remportées depuis le début de la saison dans les épreuves de sa catégorie. Ces succès, et surtout la façon dont il les remporte, le désigne comme l'un des plus surs du Comité du Limousin où il s'affirme nettement le meilleur dans le domaine des cadets.

La quasi-totalité de ses victoires, il les a enlevées en effet de haute lutte, avec une aisance remarquable, battant à la surprise générale tous les favoris, en gagnant nettement détaché. Ce grand gaillard de 15 ans, très timide et effacé, toujours bien suivi et conseillé par son très méticuleux et champion de père, se place comme un outsider sérieux pour le prochain Championnat du Limousin et surtout pour le Championnat de France, qui se disputera en septembre prochain, à Limoges. Le moins que nous puissions souhaiter au jeune Francis, c'est de surpasser son père, à notre plus grande joie à tous et en attendant, nous lui souhaitons bonne chance. (Signé Albert Chaussade).

- Pour résumer Francis Duteil, "Dordogne Cycliste" a choisi la présentation que Gérard Descoubès a publié à son sujet, sur son livre "Patrimoine cycliste du Grand Sud-ouest"*. Un bel ouvrage, qui fait une large place à nos meilleurs amateurs. Un énorme travail de recherche pour l'auteur et pour lequel "Dordogne Cycliste" témoigne toute sa gratitude pour son aimable autorisation.

(*) NDLR : tout ce qui relève de Gérard Descoubès est identifié sur ce sujet, en écriture verte.

DUTEIL : LE CHASSEUR DE TITRES

- Véritable spécialiste de la course au maillot tricolore, à l'instar de Stablinski chez les "Pros", il savait comme nul autre se préparer pour la course au titre. Coureur à gros abattage et à la résistance incroyable, même usé par la course, Francis était encore capable de "flinguer" à quelques  encablures de l'arrivée pour terminer seul. Homme des courses dures aux difficultés prononcées, c'était un solide rouleur qui excellait dans les bosses de toutes sortes. Une santé inaltérable aux fluctuations du temps, comme à la longueur de la course, faisait de lui le favori logique de toutes les épreuves dont il prenait le départ. Deux fois Champion de France amateur, il aurait pu avoir un troisième titre à son palmarès, si en 1973, le sprint s'était déroulé normalement. Tassé dans les barrières alors qu'il remontait facilement le futur vainqueur, il hésita à porter réclamation, sachant qu'on ne déclasse pas facilement le vainqueur d'un championnat. Ce vrai coureur n'hésitait jamais à s'expatrier très loin de sa région, pilier des équipes de France pour les courses à étapes, il a su toujours tirer son épingle du jeu. De passage en Belgique en 1971 et 1979, il s'imposa aux Belges dans les redoutables courses de kermesse, si spécifiques aux coriaces coursiers flamands, qui s'inclinèrent plusieurs fois, devant ce "Frenchy" peu connu chez eux. En fin de carrière, il alla participer à un Tour en Colombie "Open" et s'imposer dans des courses aux USA.

Anecdotes : Il a frôlé la mort en 1966, dans le Grand Prix de Nontron, le lundi de Pâques. A la sortie d'une courbe, alors qu'il se trouve en pleine vitesse, il heurte de plein fouet, une voiture circulant dans le sens inverse de la course. Par miracle, Francis sera relevé avec seulement une double fracture ouverte à la jambe gauche.

- Son frère Patrick avait glané en cadet 36 victoires pour la seule année 1968, il raccrocha début des années soixante-dix, sans avoir concrétisé les espoirs qu'il avait fait naître.

- Francis et Patrick étaient les fils de Marius Duteil. Marius, né le 1° mai 1915 à Loubes-Bernac (Duras 47), décédé le 25 août 1993 à Mareuil sur Belle, fut en son temps un très bon coureur régional. Il s'illustra dans la catégorie des Aspirants, puis celle des indépendants dans les années d'après guerre. Après avoir débuté au CC Foyen, il courut pour les clubs du SCA Libourne, CC Périgueux, CA Ribérac et CRC Limousin. Dans le même temps, il porta les couleurs de Rochet de 1946 à 1949 et de Royal Fabric/Wolber de 1950 à 1953. A la suite d'une pleurésie mal soignée, pendant son service militaire, Marius perdit un poumon. Il effectua toute sa carrière avec un seul de ces indispensables organes, ce qui ne l'empêcha pas d'obtenir de très bons résultats. De ses premières années de vélo, il frôla l'exploit dans Bordeaux-Périgueux 1936, où échappé avec les seuls Fréchaut et Bergerioux, celui-ci Champion de France en titre, il s'inclina devant ces deux redoutables finisseurs. Marius fut le formateur entraîneur de Jacques Vivier et de Michel Brun, ses voisins de Mareuil sur Belle.

- Un beau résumé qui nous donne déjà une vue d'ensemble du fils Duteil. Et c'est précisément en remontant le temps, celui de son palmarès que nous allons découvrir (partiellement) la progression de ce coureur de Dordogne, faut-il le souligner, car toutes ses victoires ne sont pas répertoriées. Merci enfin au Populaire du Centre, journal qui a su retracer fidèlement la carrière de ce champion dont nous allons retracer la carrière dès la prochaine publication.

LA DORDOGNE CYCLISTE - FRANCIS DUTEIL (1) © BERNARD PECCABIN

avec la collaboration de Gérard Descoubès et des archives du Populaire du Centre

Prochain épisode : Première saison cycliste au CC Périgourdin

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 31-08-2011 à 18h27

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- HISTOIRE DU CYCLISME A NONTRON

- LANOUAILLE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- STÉPHANE REIMHERR : 28 SAISONS SUR LES ROUTES

- JUMILHAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- THIVIERS, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LALINDE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- NORBERT BOUGON EST MORT : IL AVAIT 97 ANS

- CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - 1970-1995




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.


Diffuseur
Acheter un diffuseur d'huiles essentielles

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 06-03-2019 à 15h06 | Note : 8.93/10