Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017
- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)
- LE PIZOU (Prix des fêtes en août 1968)
- 9 Février 2010 - 9 Février 2015
- ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 50 ANS...semaine du 1 au 7 avril 1963

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01
02030405060708
09101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
<< Octobre >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 VALENTIN HUOT, COUREUR MYTHIQUE DU PERIGORD (3° partie) Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

- Ci-dessus Valentin Huot en 1953, lors de sa victoire au Prix Lapasserie à Périgueux

- Revenir à l’article précédent cliquez ici

Sa troisième saison dans le cyclisme en 1953

 

- On vient de le voir, 1952 a constitué une excellente saison pour Valentin Huot. Pour sa deuxième année de compétition, il est déjà à la hauteur des meilleurs coureurs du sud-ouest, ce qui laisse entrevoir une nouvelle saison 1953 sous les meilleurs auspices. A 24 ans; Valentin Huot endosse le maillot du Cyclo-Club Bergeracois, société jusque là en sommeil et dirigée par Isidore Jamay. Ce nouvel entraîneur dirige astucieusement le citoyen de Grun-Bordas, car il reste persuadé que Huot doit jouer dès maintenant un grand rôle en regard de son tempérament, de sa classe et de son moral. On pense que les entraînements de Valentin ont certainement subi des changements puisque ses premiers résultats de cette nouvelle saison apparaissent seulement qu'à partir du mois de mai. D'ailleurs et comme pour ses deux premières saisons, nous les retrouvons ci-dessous, mais cette fois sous la bannière des indépendants et avec des résultats très encourageants et très prometteurs.

 

3 mai 1953 - Prix Lapasserie à Périgueux : 1. Huot Valentin (CC. Bergerac) sur cycle Terrot agent Fauvel à Bergerac.

6 mai 1953 à Périgueux : 1. Lesca André (Guidon Agenais) sur cycle Terrot, les 118 kms en 2h 59' 25", 2. Bisetto (Nérac), 3. Bianco (Fumel), 4. Dufour (UV. Limousine, 5. Brun (CA. Ribérac), 6. M. Boucherie, 7. Knaureck, 8. Chabaud, 9. Kervasse, 10. Bénazet, 11. Mazères, 12. Huot à 9'30"

Du 13 au 25 mai 1953 - Route de France

 Valentin Huot est retenu pour cette grande épreuve réservée aux meilleurs indépendants. Intégré au sein de l'équipe du Centre, il retrouve à ses côtés pour cette route de France en treize étapes Michel Tombelaine, Georges Tombelaine, Delmas, Bouzou et Michel Brun alors que Salvini est sur le banc en qualité de remplaçant. Pas de performance exceptionnelle pour cette grande course à étapes. Après la 6° étape Huot est pointé à la 56° place du général. On le remarque à la 7° place lors de la demi-étape entre Thiers et Mende, étape remportée par son équipier Michel Brun. Cette route de France sera remportée par le pyrénéen Louis Barès. Quand à notre Valentin Huot on le retrouvera à la 28° place du classement général final, ce qui constitue un excellent accessit pour un coureur qui en était seulement à sa 3° année de compétition.

14 juin 1953 Prix de la St-Jean à St-Sulpice le Guérétois :

1. Huot Valentin (CC. Bergerac) sur cycle Terrot agent Fauvel à Bergerac, 2. Jacques Lemaître (VC. Saujon), 3. Louis Aubrun (Orléans), 4. Jacques Labertonnière (Vierzon), 5. Vinet (Royan) puis Debelle, Lambert, Yves Cohen, Bourlon, etc ….

 

23 juin 1953 Trophée Simplex des Provinces Françaises

1. Huot Valentin (Limousin-CC. Bergerac) sur cycle Terrot agent Fauvel à Bergerac, les 157 kms en 4h 37' 54", 2. Hoorelbecke (Ile de France) à 1' 36", 3. Spicarolen (Flandres), 4. Anglade (Lyonnais), 5. Scribante (Lyonnais), 6. Villard (Dauphiné), 7. Payan (Provence), 8. Verrier (Provence), 9. Menanteau (Lorraine), 10. Livet (Bourgogne).

24 juin 1953 - Prix de la Saint-Jean à Bourganeuf

Vingt-quatre heures après avoir enlevé le Trophée des Provinces Françaises, Huot sur un démarrage foudroyant lâche le peloton, rejoint les échappées, en remet une couche pour les distancer et passer la ligne en vainqueur en laissant derrière lui cinq représentants de la région pour le prochain Tour de France.

1. Huot Valentin (CC. Bergerac) sur cycle Terrot agent Fauvel à Bergerac, les 100 kms en 2h 35', 2. Sabbadini (Libos), à 1' 00", 3. Michel Brun (Limoges), 4. Aymard (Panazol), 5. Buchonnet (Clermont), 6. Bastianelli (Montluçon) 7. Walkoviak (Montluçon), 8. Amigo (Montluçon), 9. Vivier (Ribérac), 10. Dufraisse (Limoges), etc ….

28 juin 1953 - Championnat du Limousin

- Au cours d'un contre la montre très difficile, Huot a survolé la compétition reléguant le deuxième à 1' 50". Néanmoins et à la suite des classements obtenus dans les autres épreuves disputées et comptant pour le championnat, le titre revient à Georges Gay de Beaulieu.

1. Huot Valentin (CC. Bergerac) sur cycle Terrot agent Fauvel à Bergerac, les 75 kms en 1h 57' 59", 2. Georges Gay (Beaulieu) à 1' 50", 3. Clément (Guéret) à 1' 52", 4. Eble (Limoges) à 4' 12", 5. Peyrichout (Aixe) à 5' 42", etc ….

14 juillet 1953 - Grand Prix de la Salers à Saint-Céré : 1. Huot Valentin (CC. Bergerac) sur cycle Terrot agent Fauvel à Bergerac, les 150 kms en 3h 50', 2. Georges Gay (Beaulieu), 3. Jean Prat (Saint-Céré), 4. Valentin à 6'00", 5. Lampré à 9' 00", 6. Picaudou à 11'00", 7. Bergaud G. à 13'00".

20 juillet 1953 à Sousceyrac : 1. Georges Gay (Beaulieu), 2. Huot, 3. Prat, 4. Empinet, 5. Ragagnin, 6. Londéro, 7. Borie, 8. Bounachi, 9. Bonzon.

9 août 1953 à Saint-Aulaye : 1. Valentin Huot (CC. Bergerac) les 108 kms en 3h 02', 2. Bertrand

(ASPTT Bordeaux), 3. Heugas (Pugnac), 4. Rippe Robert (Angoulême), 5.Dihars Daniel (PTT Bordeaux), 6. Duteil, 7. Chaminaud, 8. Brun, 9. Duval, etc ….

 

Du 5 août au 9 août 1953 - Tour de l'Ouest

Elimination lors de la deuxième étape (Saint-Brieux-Granville) de Huot. Victoire de Varnajo lors de cette étape à Granville, alors que Baldassari est le leader provisoire. La victoire finale de ce Tour de l'Ouest reviendra à Siguenza sur cycle "La Perle".

23 août 1953 - Prix d'Arcachon : 1. Robert Desbats (CC. Caudéran), les 22 tours du circuit soit kms en 1h 59' 10" sur cycle Mercier, 2. Darnauguilhem (Belvès), 3. Maurice Bertrand (Cercoux), 4. Gadras (ASPOM), 5. Huot (CC. Bergerac), 7. Joseph Cigano (Saint-Pierre d'Aurillac), 8. Settino Perrin (VC. Nérac), 9. Roger Laffargue (Stade Montois), 10. Bastianelli, etc ….

24 août 1953 à Lamonzie Saint-Martin - Prix du Monteil : 1. Huot Valentin (CC. Bergerac) sur cycle Terrot agent Fauvel à Bergerac, les 130 kms en 3h 50', 2. Chaminaud (Ribérac) à 4' 30", 3. Gourmelon (RC. Mussidan) à 4' 55", 4. Montagut (Ribérac) m.tps, 5. Croissant (Sainte-Livrade), 6. Audebert (Villeréal), 7. Texier (Ribérac), 8. Lefauveau (Sainte-Livrade), 8. Munini (Mussidan), 10. Rigaudie (CC. Bergerac), etc …

8 septembre 1953 - Prix Antonin Reix à Saint-Junien :

- Course remarquable de Valentin Huot qui confirme ses retentissants succès qui le désigne pour courir sous peu les Nations. En cours d'épreuve, les fluctuations ne cessaient pas. Or, après avoir enlevé une prime dès le 4° tour, être passé en tête aux 22°, 25°, 26°, 27°, puis lâché tout le paquet au 32°, et pris une avance de 1' 16" au 33° tour, Huot naturellement poursuivi, perdit du terrain et finalement se fit remonter à 150 mètres du but par trois rudes lapins rompus aux courses de Guyenne. Des 69 hommes au départ, 17 seulement terminèrent.

1. Tino Sabbadini (Libos-Fumel) les 112 kms en 3h 12' 30", 2. Pagotto (Montréjeau), à une demi-longueur, 3. Darnauguilhem (Belvès), 4. Huot (Bergerac), 5. Urbaniack (Angoulême) m. tps, 6. Dufraisse (Limoges) à 1' 48", 7. Gourmelon (Mussidan) à 2' 35", 8. Manuel Bermudez (Limoux), 9. Escartin (Normandie), 10. Mahé (Arrandan-Morbihan) etc ….

13 septembre 1953 à Bergerac

Le grand prix du commerce et de l'industrie a vu encore un Valentin Huot très entreprenant et comme un redoutable finisseur. Accusant un retard de 2' 30" après 80 kms de course, Huot attaque en rentrant dans les rues de Bergerac. Soutenu par son public, littéralement porté par la foule sur ce petit circuit, Huot se rapproche petit à petit des fuyards. En vain, il ne lui manquera que 8 petites secondes à l'arrivée. Une fois de plus, Huot est venu faire trembler les vedettes en faisant honneur à son club et à son public.

1. Joseph Cigano (Mourens Saint-Pierre Cyclo-Club) les 200 kms en 5h 24' sur cycle Thomann agent Laffargue, 7 cours Victor Hugo à Bègles (Gironde), 2. André Dupré (ASPTT. Bordeaux), 3. Huot (CC. Bergerac), à 8", 4. Prellon (Eymet), m. tps, 5. Mahé (Paris) à 6' 30", 6. Urbaniak (Angoulême), 7. Dihars (ASPTT. Bordeaux), 8. Bidart (La Teste), 9. Sabbadini (Agen), etc …

 

23 septembre 1953 - 26° Tour de Corrèze

1. Yves Cohen (Clermont-Ferrand), les 246 kms en 6h 46' sur cycle Mercier, pneus Hutchinson, 2. Renaud (Paris), à une roue, 3. Dupré (Bordeaux), 4. Pagotto (Montréjeau), 5. Siguenza (Paris) tous même temps, 6. Molinéris (Voiron) à 2' 00", 7. Vivier (Ribérac), 8. Bucheney, 9. Buchonnet, 10. Valentin Huot, 11. Gay, 12. Sabbadini, etc …

27 septembre 1953 - Grand Prix des Nations

- Vingt coureurs au départ de Versailles de ce chrono de 140 kms couru dans la région parisienne. Départ des coureurs toutes les 4 minutes et c'est le cadet des compétiteurs Jacques Anquetil (19 ans et demi) ex-champion de France amateur sur route, qui finalement a devancé son camarade et second Roger Creton. En dépit d'une crevaison Anquetil prit la tête dès le début. Au km 39, le normand devançait l'italien Coletto de 1' 59", Mel de 2' 09", Huot de 2' 18", l'anglais Ken Joy de 2' 19", Jean Bobet et Creton de 2' 52", Dussault de 2' 55", Dupont de 2' 57" et le belge de Smet de 3' 01".

Au classement final victoire du normand, Huot terminant quand à lui à la 17° place. Très loin notre Valentin tira des enseignements de sa première expérience en notant l'usage d'un trop grand développement, son départ ultra rapide, en un mot l'inexpérience d'une compétition de ce genre qui l'ont ainsi desservi.

11 octobre 1953 au Lardin

1. Gourmelon (RC. Mussidan), sur cycle Tendil, les 110 kms en 3h 46', 2. Valentin Huot (CC. Bergerac), 3. Londéro (Brive), 4. Duteil (Ribérac), 5. Barquéro (Mussidan), 6. Gadras (Bordeaux), 7. Aymard (Limoges), etc …

- Comme on le voit cette troisième saison (la première chez les indépendants) a été sensationnelle pour Valentin Huot qui ne connaît qu'une tactique : celle de pousser, de pousser toujours à écœurer ses adversaires. Modeste, timide, consciencieux, dévoué pour sa marque Terrot, le bergeracois se présente parmi le lot de nos routiers comme l'un des plus redoutables. De nombreux costauds ont souvent terminé derrière lui. Huot est un grand champion qui ne craint pas la distance, et qui termine bien souvent détaché.

 

Attention, ces résultats et ces palmarès ne sont pas complets. Seuls sont reportés ceux qui ont été relevés sur la presse de l'époque. (Source : l'athlète du sud-ouest)

LA DORDOGNE CYCLISTE - VALENTIN HUOT (3) - 30/03/2010 © BERNARD PECCABIN (à suivre)

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 29-03-2010 à 18h34

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)

- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017

- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR

- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)

- LE CYCLISME A NONTRON ET EN PERIGORD VERT




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 09-10-2017 à 16h06 | Note : 8.93/10