Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- NORBERT BOUGON EST MORT : IL AVAIT 97 ANS
- CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - 1970-1995
- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- LA DOUZE (course disparue)
- SAINTE ORSE ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (20° partie) 1974
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102030405
06070809101112
13141516171819
20212223242526
27282930
<< Novembre >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 BORDEAUX-ARCACHON (Histoire d’une classique) - 10° partie Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

Louis Rigon vainqueur en 1953 de Bordeaux-Arcachon

LA CLASSIQUE BORDEAUX-ARCACHON

la plus ancienne, la plus courte et la plus rapide du Sud Ouest

Retour sur l'histoire de cette épreuve

- Relire la publication précédente (cliquez sur ce lien)

LA COURSE EN 1952 ET 1953

1952 : JEAN MISSEGUE LE PISTARD,  REALISE LE DOUBLE

- C'est Gilbert Longau, le fils du Président de l'UC Arcachon qui prend le relais de Charles Bidon, pour commenter en cette année olympique la classique du Bassin. De nombreux coureurs venus de tous les horizons et étrangers à la Guyenne sont là. Longau fils se plaît à donner de nombreux tuyaux. Tout d'abord que dans cette course il n'y a aucune place pour l'entente ou la combine. Il ne peut être question dit-il que de valeur individuelle, car c'est le meilleur qui gagne. Et d'ajouter que quatre catégories de coureurs s'affrontent sur ce parcours plat et roulant : les routiers, les sprinters, qui eux-mêmes se divisent en deux groupes distincts : les provinciaux et les étrangers. Le sprinter poursuit t-il, y participe parce que cet effort intense mais bref, convient à son tempérament et à ses habitudes. Le routier par contre, homme de train, sait fort bien que sa catégorie a fourni le plus grand nombre de vainqueurs. Mais pour gagner, il faut mettre en œuvre toutes les qualités du champion : train, sprint, démarrages, adresse, décision, courage et énergie. Beaucoup sont partis dans cette course, auréolés de titres et de victoires, sans pour autant s'adjuger l'épreuve. D'autres par contre, parfois inconnus se sont révélés après leur victoire, pour devenir de grands coureurs. C'est pour tout cela qu'il nous sera doux de voir, dans le petit matin, sur les bords de la nationale 650, le drapeau rouge du starter s'abaisser, lançant un imposant peloton vers la solution d'une énigme sportive passionnante, qui fait de Bordeaux-Arcachon, la course la plus belle, parce que la plus dure et la plus pure.

- Fait extrêmement rare qu'une victoire soit doublée dans un Bordeaux-Arcachon. Déjà vainqueur en 1950, Jean Missègue réalise la passe de deux, et s'il n'a pas battu le record de Ferrage, il a amélioré de 21 secondes son temps initial. Son premier succès avait été accueilli avec une certaine tiédeur par les milieux cyclistes régionaux, mais sa victoire d'aujourd'hui souligne son obstination à faire taire ses détracteurs et à démontrer son potentiel. Sa victoire fut nette, même s'il n'a battu Cruzin que d'un quart de roue, au terme d'une longue et incroyable échappée lancée dès le départ.

- Le vent venant de l'océan butait de face sur les coureurs et pourtant dès le troisième kilomètre à Gazinet, huit coureurs prennent le large : Missègue, Cruzin, Alvarez, Raynaud, Baringou, Chazaud, Pierre Rinco et Labarrière. En peu de temps le peloton de 75 coureurs fut distancé de 800 mètres et pour nous suiveurs, rien n'a été facile pour dépasser le paquet et atteindre les fugitifs. Missègue a été très ardent pour conduire la course. Tout comme Pierre Chazaud, ex-recordman de l'épreuve, parfois supérieur à Missègue et loin de rechigner à prendre les relais. Missègue a démontré son incontestable autorité lors du sprint sur le boulevard Deganne où ils n'étaient plus que cinq sur les huit à lutter de front (Missègue, Cruzin, Alvarez, Rainaud et Baringou). Fin de course splendide, le résultat resta indécis jusque sur la ligne, où le ressort du pistard se joua "in-extrémis" sur le pur routier. Belle course de Cruzin et de Chazaud, mais on se demande pourquoi et comment certains hommes avertis du peloton ont pu se faire piéger et manœuvrer de la sorte. Certains ont avancé l'argument du vent, mais celui-ci desservait les fugitifs comme les chasseurs. Or de chasseurs, nous n'en vîmes pas l'ombre d'un seul… Même pas Bougon, Viana, Bacquey, Bannes et Rigon, pourtant coureurs avertis, auxquels des circonstances ne peuvent être accordées à l'exception de André Nacq qui perça.

Le classement : 1. Jean Missègue (SA. Bordelais) les 50 kms en 1h08'58s sur cycle Verdeun, 2. Cruzin (CC. Caudéran) à un quart de roue, 3. Alvarez (Girondins de Bordeaux), 4. Rainaud (SAB), 5. Baringou (SAB), 6. Chazaud (SAB), 7. Labarrière, 8. Pierre Rinco (tous m.tps), 9. Bannes en 1h2'01s, 10. Rigon, 11. Bougon, 12. Viana, 13. Abadia, 14. Bacquey, 15. Delpon, 16. Sourié, 17. Fréchaud, 18. René Nacq, 19. le peloton de 50 coureurs dans le même temps…

Les vétérans : 1. Redoulez les 50 kms en 1h19' sur cycle Terrot, 2. Lacambra, 3. Da Ros, 4. Bergerioux, 5. Lapébie, 6. Castets, 7. Dacharry, 8. Delor, 9. Nalin…

 

1953 : LOUIS RIGON DE PEU DEVANT VINCENT SOSA

 

- Louis Rigon, cultivateur à Saint-Pardoux près de Miramont de Guyenne confirme ses deux derniers succès et les dix-sept obtenus l'an passé en remportant cette édition. Le boulet de canon du Lot-et-Garonne a battu un homme plus pur sprinter peut-être, Sosa, qui toucha pourtant aux honneurs ces jours-ci en triomphant à Bayonne.

- Pas de vent, pas de record, mais un 43,300 km/h de moyenne qui amena six hommes à la banderole. Dès le départ Jean Labarrière avait résolument attaqué, rejoint par le rusé Cruzin et le séduisant Arcachonnais Sabathier. Passé Marcheprime, la ronde des pédales s'accélérait et une vingtaine de coureurs se détachaient de quelques 200 mètres, pour être repris avant Facture. Neuf coureurs s'évadaient définitivement avec Rigon, Sosa, Sabathier, Alvarez, Daspas, Abadia, Rodriguez, Marcel Cosse et Govaert, soit une belle brochette de champions. Sentant le danger, Domagé, Labarrière, Beauvieux, Nacq et Redoulez réagissaient mais la course était jouée. L'échappée ira au bout, perdant Rodriguez épuisé, puis Marcel Cosse subissant une crevaison et Govaert victime d'un saut de chaîne. Alors que six hommes se disputaient la victoire, c'est un peloton compact qui se présentera avec un sprint enlevé par le Montois Domagé. Rush splendide issu d'un duel magnifique, poursuivi sur le boulevard Deganne entre Rigon ramassé sur sa machine et Sosa droit comme un "I" sur la sienne, tel Virol autrefois… Belle arrivée de Sabathier coureur de grande classe qui aura un jour son mot à dire, mais il manquait à cette explication finale un homme, le Montois Bernard Domagé.

 

Le classement : 1. Louis Rigon (VC Miramont de Guyenne) les 49,250 kms en 1h07'55s sur cycle Tendil, agent Lourtes à Miramont, 2. Vincent Sosa (VC Lion), 3. Sabathier (UC Arcachon), 4. Alvarez (Girondins), 5. A. Daspas (CA. Municipal), 6. Abadia (CA Municipal), 7. Bernard Domagé (Stade Montois), 8.Redoulez (CA Municipal), 9. Alain Maire CCA), 10. René Polad (VC Lion), 11. le peloton des ex-aequo...

Les Vétérans : 1. Pruney en 1h18' sur cycle Pruney, 2. Raymond Lapébie, 3. Ginestou, 4. Delort, 5. Dachary, 6. Mothes, 7. Nalin, 8. M. Redoulez, 9. ex-aequo Lacambras, Mossié, Pauquet, Marpoué, Vallade, Demons, etc…

LA DORDOGNE CYCLISTE - L'Histoire de la Classique BORDEAUX-ARCACHON (10) © BERNARD PECCABIN

(à la mémoire d'Hubert Longau, de Gaston Bougon et de tous les crabes de l'UC Arcachon)

Prochaine partie : la course en 1954 et 1955

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 04-11-2011 à 15h58

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- NORBERT BOUGON EST MORT : IL AVAIT 97 ANS

- CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - 1970-1995

- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)

- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017

- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR

- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 06-11-2017 à 15h35 | Note : 8.93/10