Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- HISTOIRE DU CYCLISME A NONTRON
- LANOUAILLE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- STÉPHANE REIMHERR : 28 SAISONS SUR LES ROUTES
- JUMILHAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- THIVIERS, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- VEZAC (course disparue)
- ALAIN FOSSARD : UN COUREUR ATHYPIQUE RÉVELÉ PAR DES PROBLEMES DE SANTE
- LACAUJAMET SAINT-ESTEPHE (Courses disparues)
- VALENTIN HUOT, COUREUR MYTHIQUE DU PERIGORD (3° partie)
- PEZULS (26 juillet 1992)
- CHAMPAGNAC DE BELAIR - RETRO PHOTO/VELO PERIGORD - 14 MAI 1995
- BIENVENUE SUR CE BLOG
- LA DOUZE (course disparue)
- SAINTE ORSE ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (20° partie) 1974

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
2930
<< Avril >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 FRANCIS DUTEIL, CE GRAND CHAMPION DE NOTRE DORDOGNE (16° partie) Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

1976 : CHAMPION DE FRANCE DES AMATEURS A EGUZON (suite)

RESUME DE SA SAISON ROUTIERE

- Reportage de haut en bas - La Route de France à Vichy du 1° au 5 juin avec la sélection du Limousin et de gauche à droite : de Carvalho, Duteil, Durand, Beaubrun, Ceulemans, Dupuytren et Claude Louis CTR.

- Premier à Allassac le 6 septembre

- A la foire de Bergerac pour une journée promotionnelle avec Jean-Louis Gauthier.

- Championnat du Limousin à Saint-Mathieu le 13 juin 1976 avec Duteil, Dupuytren et Laroudie, un joli triplé

- En tenue Olympique pour Montréal

- Pour relire l'article précédent, cliquez ici

1976 - (amateur hors catégorie) 10 victoires : Champion du Limousin des sociétés, Champion de France route à Eguzon, 1° Tour d'Ampurdan, 1° Boucles d'Allassac, 1° à Ladiville, 1° Lussac les Châteaux, à Jurignac, à Saint-Saud, à Meuzac et à Mauléon

6° du Tour du Limousin Open gagné par Bernard Hinault. (voir son palmarès détaillé ci-dessous).

Duteil dans le rétro : Saison exceptionnelle quand on gagne un titre de Champion de France. La victoire s'est jouée après plusieurs attaques. Il ne restait plus que Duteil, Jourdan, Bernaudeau et le local Vidalie l'auteur de la dernière attaque. Le classement : 1° Duteil, 2° Jean-René Bernaudeau (Atlantique-Anjou), 3° Christian Jourdan (Aquitaine), 4° Alain Vidalie (UC Berry). A plus d'une minute on trouvera 5° Patrick Friou (Saintes), puis dans l'ordre Jean-Raymond Toso (AC Boulogne-Billancourt), René Bittinger (CC Sarrebourg), Alain Patritti (UC Vimeu), Barberon et Burel. C'est en tout cas un titre largement mérité pour un coureur comme Duteil,  qui dans sa carrière cycliste n'a pas été épargné par la malchance. Duteil se classe ensuite avec l'équipe de France 9° du Prix Guillaume Tell, épreuve préparatoire aux JO de Montréal. Il ne brillera pas certes au Canada, étant dans un jour "sans", mais cette sélection olympique constituera pour lui un grand moment de sa carrière sportive.

- Sa saison en Limousin est marquée par son succès à Meuzac où il devance ses deux équipiers Dupuytren et Laroudie. Ducau, Nicolas et Truffy prenant les accessits.

- Lors du Tour du Limousin, Duteil se trouve dans la bonne échappée qui permet à Bernard Hinault de s'emparer du maillot de leader. Duteil, lui terminera 6° du général. Il brille également lors du Championnat du Limousin route disputé à Saint-Mathieu. Echappée royale avec Michel Dupuytren, Francis Duteil et André Laroudie, soit trois vert et rouge sur le podium, qui dit mieux ? A Bussière-Poitevine, lors du Championnat du Limousin des sociétés, le CRCL conserve à nouveau son titre avec une équipe composée de Francis Duteil, André Laroudie, Michel Dupuytren et Jean Bernanben. L'UVL se classe deuxième, l'UC Brive troisième...

- Aux Boucles d'Allassac qu'il a déjà remportées, il prend d'entrée un tour d'avance avec Parenteau et triomphe sans problème. Au Tour d'Ampurdan (Catalogne espagnole) il gagne l'épreuve qui comprend quatre étapes en devançant le Hollandais Pronk, Barjolin (Tonneins) et Maertens le Belge.

- Des places d'honneur au cours de cette saison 1976 à Tulle (2°), à Guéret (la Trinité) 2°, nocturne de Cussac (2°), Treignac Lestard (3°).

SAISON 1976

- 1° Lussac les Châteaux (86) 14/03, 40° Lesterps (40) 21/03, 3° Limoges-Saint Léonard (87) 27/03, 1° Ladiville (16) 28/03, 40° Lagorce Laguirande (33) 29/03, 13° Trois Jours de Vendée (85) 2 au 04/04, Bressuire (79) bris de cadre 05/04, 7° Royan-Blaye (33) 11/04, Cénac et Saint Julien (24) chute 12/04, 17° Le Coux et Bigaroque (24) 24/04, 6° Bussière Galant (87) 25/04, Boussac (23) crevaison 26/04, 4° Bon Encontre (47) 01/05, 5° Charmant (16) 02/05, 12° Figeac (46) 03/05, 30° Périgueux (24) 04/05, 4° Limoges (87) 08/05, 4° Montbron (16) 09/05, 5° Saint-Yrieix la Perche (87) 10/05, Aixe sur Vienne (87) abandon 15/05, 9° Ambernac (16) 16/05, 17° Saint Aigulin (17) 17/05, 3° Coulgens (16) 22/05, 1° Bussière Poitevine (87) Championnat du Limousin des sociétés 23/05, 25° Les Eyzies (24) 24/05, 4° Availles Limousine (86) 29/05, 2° Tulle (19) 30/05, 31° Route de France à Vichy (03) 1 au 05/06, 5° Celles (24) 06/06, 4° Glandon (87) 07/06, 5° Circuit du Cantal (15) 9 au 10/06, 2° Saint Mathieu (87) Championnat du Limousin route 13/06, 2° Guéret (23) 14/06, 2° Aigre (16) 19/06, 1° Jurignac (16) 20/06, 3° Malaville (16) 21/06, 5° Saint Benoit du Sault (36) Championnat de France des comités 23/06, 1° Eguzon (36) Championnat de France des amateurs route 27/06, 17° Grand Prix Guillaume Tell (Suisse) 4 au 11/07, 13° Terrebonne Saint-Côme (Canada) 21/07, Montréal (Canada) course olympique sur route abandon 26/07, 2° Cussac (87) 31/07, 2° Lauzun (47) 02/08, 7° Saint-Cyprien (24) 05/08, 1° Saint-Saud (24) 07/08, 8° Verdun sur Garonne (82) 08/08, 6° Saint-Jory (31) 09/08, 5° Puy l'Evêque (46) 10/08, 4° Grenade sur Adour (31) 12/08, 3° Villefranche du Lauragais (31) 14/08, 1° Meuzac (87) 15/08, 6° La Machine (58) 16/08, 4° Grand Bourg (23) 17/08, 25° La Châtre (36) 18/08, 4° Faux la Montagne (23) 21/08, Autry le Chatel (45) crevaison 22/08, 6° Lubersac (19) 23/08, 6° Tour du Limousn (87) 26 au 29/08, 5° Port Sainte Foy (24) 30/08, 3° Saint-Mathieu (87) 04/09, 10° Peyrignac de Condat (24) 05/09, 1° Allassac (19) 06/09, 8° Saint-Germain les Belles (24) 08/09, 1° Mauléon (79) 10/09, 3° Vichy (03) 11/09, 2° Charlieu (69) 12/09, 35° Issoire (63) 13/09, 13° Piégut Pluviers (24) 14/09, 22° Les Herbiers (85) 15/09, 6° Marmande (47) 18/09, 3° Treignac Lestards (19) 19/09, 25° Saint-Céré (46) 20/09, 2° Vatan (36) 25/09, 5° Cugnaux (31) 26/09, 9° Blagnac (31) 27/09, Saint-Médard de Guizières (33) crevaison 02/10, 4° Toulouse (31) 03/10, 2° Montauban (82) 04/10, 1° Tour d'Ampurdan (Espagne) 9 au 12/10, Lussac les Châteaux (86) abandon bris de roue libre 17/10

Cyclo-cross : Sainte-Croix de Mareuil (24) 11/11, Chamiers (24) 13/11, 14° Saint-Amand de Montmoreau (16) 14/11, 20° Razès (87) 05/12.

Soit 9 victoires pour 85 épreuves disputées, huit abandons.

 

Duteil raconte son Royan-Blaye : "Le 11 avril 1976, je cours le Royan-Blaye. Je fais parti d'un groupe de sept échappés. Il reste 30 km sans difficulté. A l'arrivée sur le plat, le constate vite que plusieurs coureurs sont meilleurs que moi. Alors je décide de tenter une attaque, juste avant le dernier virage en angle droit à 700 m de la ligne d'arrivée. Malheureusement, je perce avant le virage et je termine sur la jante avant. C'est Jacques Bossis qui s'impose. En rentrant chez moi à Mareuil je pense évidemment qu'il y a 10 ans à cette heure-ci je suis dans le coma et admis au centre hospitalier de Périgueux."

Retour sur l'accident du 11 avril 1966 à Nontron : relire sur ce lien les circonstances de cet accident (sous son palmarès de 1965).

- Pour relire le récit de l'accident de Francis raconté par Lulu Deville, cliquez sur ce lien

F Séquelles de son accident : Depuis l'accident du 11 avril 1966, la jambe gauche s'est raccourcié de 1,5 cm, sa cheville gauche est partiellement bloquée et le gêne pour marcher tout en l'empêchant de courir*. Lorsque Francis a arrêté la compétition en 1983, des problèmes circulatoires se sont ajoutés dans cette jambe handicapée. En vélo, il ne pouvait disposer que de 80% du potentiel de cette jambe gauche, ce qui fait qu'il n'a jamais pu retrouver sa masse musculaire originelle. Lors de cet accident, il a également eu une lésion cérébrale qui a nécessité un traitement aux barbituriques qu'il a arrêté en 2002 après une période de sept ans d'électroencéphalogrammes normaux.

(*) C'est pour cette raison aussi, que dans Gand-Wevelgem, lorsqu'il a mis pied à terre dans le mur entièrement pavé du Mont Kemmel et à plus de 15% de dénivelé, il ne pouvait pas courir, mais seulement monter à pied ! (à relire sur ce lien, rubrique "les souvenirs de Francis".

 

- Trente cinq ans après, Francis Duteil raconte pour "Dordogne Cycliste" et pour ses lecteurs, sa victoire lors du Championnat de France :

- "En cette année 1976, je termine deuxième du championnat du Limousin et de ce fait, je suis sélectionné pour le Championnat de France qui se déroule à Eguzon (36) à 4 km seulement de la limite de la région Limousin. Avec Michel Dupuytren champion du Limousin en titre, Claude Louis le CTR du Limousin, nous avons rendez- vous à Limoges le samedi à midi. Nous déjeunons rapidement et nous partons aussitôt avec la voiture du comité pour Bélâbre, un patelin de l'Indre où a lieu le championnat de France des Féminines. A Belâbre, Claude et Michel partent voir la course des filles. Moi je préfère me reposer. Un des membres de l'équipe d'Ile de France me propose donc sa chambre pendant qu'il assistera lui aussi à la course des dames. Je m'allonge sur le lit et je m'endors. Lorsque je me réveille, j'ai tellement bien dormi, que je ne sais plus où je suis et je me demande même, ce que je fais dans cette chambre ? Puis je reprends mes esprits. Je regarde l'heure : j'ai dormi presque deux heures. Environ une heure après, Claude et Michel arrivent. Nous logeons à Gargilesse à 50 km de Belâbre et à 10 km d'Eguzon. Nous décidons de rejoindre l'hôtel en vélo derrière la voiture. Claude roule à 50 km/h et nous suivons tout près du pare-choc arrière avec 52x16. Nous nous arrêtons à Eguzon prendre nos dossards. Michel a le numéro 58, moi le 59.  Après le repas du soir, je prépare mon vélo, puis avant de me coucher, j'accroche les deux dossards sur mon maillot. Je rajoute des épingles pour bien plaquer les dossards sur ma tenue de course, ceci pour éviter toute prise au vent. Le départ a lieu à 13 h. Nous décidons de prendre le petit déjeuner à 7 h et le déjeuner à 10 h. Je me réveille à 6 h 45. Avant de me lever, je prends mon pouls sur une minute : je trouve 43 pulsations. Mes repères sont que de 45 à 48 c'est la forme, au dessus de 48, je ne suis pas bien et en dessous de 45, je suis en super condition. Après le petit déjeuner je m'allonge sur mon lit et je dors encore deux heures. Déjeuner à 10 h, puis je reviens m'allonger sur mon lit et je dors à nouveau une heure de plus. Il est temps de s'habiller pour la course et de partir à Eguzon. Arrivés à Eguzon, je me sens très bien. Mon cerveau est repu de sommeil et la sensation de somnolence due aux barbituriques a disparu. Je suis sous traitement au Gardénal à cause de la lésion cérébrale provoquée par l'accident de Nontron. J'ai eu une crise d'épilepsie pendant l'hyperpnée d'un électroencéphalogramme de contrôle. Le neurologue m'a expliqué que je risquais de faire une crise en plein effort et que sans barbituriques, on ne peut pas de ce fait me délivrer de licence. Alors que nous cuisons sous le soleil pendant l'appel, Richard Marillier vient me serrer la main et me dit : "aujourd'hui premier Duteil !". (NDLR : le DTN qui lui avait dit à Dax en 1973, qu'il était cuit lorsqu'à l'arrivée Florio l'avait tassé, lire sur ce lien l'article en question)

- La course démarre pour quatorze tours et je fais le premier tour en queue de peloton. Je remonte vers la tête dans la descente du deuxième tour et au passage sur la ligne en haut de la côte d'environ 4 km, je me glisse dans une échappée que le peloton ne reverra plus. Puis vers la mi-course, je m'échappe avec deux jeunes coureurs : Christian Jourdan que je connais très bien puisque nous faisons "équipe" lorsque nous nous retrouvons dans les courses régionales et Jean René Bernaudeau avec qui je n'ai couru qu'une fois aux 3 Jours de Vendée où il m'a impressionné. Je suis donc avec deux courageux. Aucun des trois que nous sommes ne refusera jamais un relais. Une confiance totale s'est établie entre nous. Nous ne serons plus rejoints, mais nous ne pourrons jamais creuser un écart suffisant pour pouvoir lever le pied. Nous montons pour la dernière fois la longue côte d'arrivée. Nous arrivons dans Eguzon. Nous prenons un virage à droite à angle droit suivi d'une ligne droite d'environ 100 m de plat situé à 500 m de la ligne d'arrivée. Je mène et Christian a pris ma roue. Jean René remonte à ma droite à ma hauteur. Je vois qu'il est sur des charbons ardents et il me demande:"qu'est-ce qu'il faut comme braquet?" Je suis décontenancé par la question. Je ne sais pas quel développement peut lui convenir. Alors je lui dis celui que je vais utiliser : "moi je mets tout à droite !". Nous entrons dans la courbe, à la sortie de laquelle nous attaquons la montée vers l'arrivée, qui se situe à environ 400m. Christian n'a pas quitté ma roue et Jean René est toujours à ma droite. Jean René lance le sprint dès la sortie de la courbe. Je suis surpris par son démarrage et il a pris vite une dizaine de mètres d'avance. Alors que je vais le rejoindre à 150 mètres de la ligne d'arrivée, je donne un coup d'œil vers l'arrière entre mes jambes : je ne vois plus la roue avant de Christian. Je ne coupe pas mon effort et je dépasse Jean René. Lorsque je suis à sa hauteur il se tourne vers l'arrière pour voir où se trouve Christian. Maintenant il veut assurer la 2° place. Jean René n'a pas pris ma roue, mais je vais sprinter jusqu'après la ligne d'arrivée. Je ne freine pas, je laisse rouler mon vélo, j'ai une grosse boule dans la gorge, j'ai gagné !".

Ses équipiers : André Laroudie, Michel Dupuytren, Bernaben, Peter, Ditlecadet et Michel Besse.

Ses adversaires : Samy, Courteix (Saint Eloy), Durand, Beaubrun (Guéret), de Carvalho (UC Corrèze), Thimonier, Jammet, Martin de Jésus (UV Limousine), Boyer (Tulle), Brun (Nontron), Gardet (Terrasson), Sautanie, Dubost, Arquey (Bergerac), Le Dain (Anthony), Parenteau (Nersac), Princeau (Saint-Junien), Stoïkowitch , Truffy (Périgueux), Bouzou, Avice, Goupil (Brive), Richefort (La Souterraine), Viroulaud (Civray), Bioujout (Saint-Junien), Ulbert (Belvès), Decoux (Bellac), André (Lignières), Moyen (Caen), Vidalie (UC Berry).

Les Champions régionaux du grand Sud en 1976 : Patrick Audeguil (Pédale Tonneinquaise) pour le comité d'Aquitaine, Michel Guionnet (VRC Albi) pour les Pyrénées, Jacques Bossis (Royan Océan Club) pour le Poitou-Charentes, Michel Dupuytren (CRC Limousin) pour le Limousin, Jean-Claude Courteix (UV Saint-Eloy les Mines) pour l'Auvergne.

LA DORDOGNE CYCLISTE - FRANCIS DUTEIL (16) © BERNARD PECCABIN

avec la collaboration de Gérard Descoubès et des archives du Populaire du Centre

Prochain épisode : 1976 : Réception d'un champion à Mareuil

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 21-12-2011 à 09h55

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- HISTOIRE DU CYCLISME A NONTRON

- LANOUAILLE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- STÉPHANE REIMHERR : 28 SAISONS SUR LES ROUTES

- JUMILHAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- THIVIERS, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LALINDE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- NORBERT BOUGON EST MORT : IL AVAIT 97 ANS

- CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - 1970-1995




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.


Diffuseur
Acheter un diffuseur d'huiles essentielles

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 06-03-2019 à 15h06 | Note : 8.93/10