Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- NORBERT BOUGON EST MORT : IL AVAIT 97 ANS
- CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - 1970-1995
- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- LA DOUZE (course disparue)
- SAINTE ORSE ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (20° partie) 1974
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102030405
06070809101112
13141516171819
20212223242526
27282930
<< Novembre >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 BORDEAUX-ARCACHON (Histoire d’une classique) - 17° partie Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

LA CLASSIQUE BORDEAUX-ARCACHON

la plus ancienne, la plus courte et la plus rapide du Sud Ouest

Retour sur l'histoire de cette épreuve

- En haut, 1963 et le Périgourdin Alain Charles sous son maillot Peugeot, lauréat de cette édition. A sa droite Bardy, à sa gauche son équipier Patoureau et le speaker Jean Francis

- Au centre, 1965 Serge Lapébie qui a à sa droite Dupuch 2° et à sa gauche le premier Arcachonnais On reconnaît derrière le champion, Guy son père, M. Descoubès, M. Bazergues, le speaker Sanz et à droite M. Longau couvert de son chapeau.

- Gérard Berthomet de La Couronne vainqueur en 1967 (3° photo à partir du haut)

- Ci-dessus, Francis Peyré (VC Sainte-Livrade) vainqueur en 1968

- Relire la publication précédente (cliquez sur ce lien)

POTINS SUR DIFFERENTES EDITIONS (1963-2004)

- Berceau de la vitesse et du cyclisme routier, ce sont 130 coureurs qui se sont présentés à l'Alouette puis 100 concurrents en vue de la banderole, où Alain Charles du CC Périgourdin a été le plus rapide en cette année 1963. Parmi les personnalités à l'arrivée, on notait la présence de René de Lavillette qui enleva cette course en 1902. Le vainqueur entouré de Jean Francis a reçu entre autre un transistor offert par M. Carrère d'Arcachon.

- C'est au speaker Jean-Bernard Sanz que revient l'honneur de commenter l'édition 1964 gagnée une fois de plus par Yvon Roullin. Cette victoire a été contestée par de nombreux suiveurs, mécontents de trouver encore ce coureur en 3° catégorie !!! Même si sa victoire reste limpide face à 142 concurrents, la presse ne manque pas de jouer sur la licence du coureur apte à courir sur un registre bien supérieur. Une polémique s'engage et il se dit qu'il faut deux Charentais pour faire un Girondin… Wouaf ! En marge de ce problème, une chute a précipité tout de même une vingtaine de coureurs sur le bitume lors de l'arrivée, mais Lanier (Royan), N'Haux (Sauveterre), Furlan (Agen), Clavier (Charente), Saubesty (Arcachon), Alain Lavignac (Périgueux) et Lyonnet de l'ASPTT réussirent à terminer dans cet ordre derrière le coureur de Royan. Et comme l'an passé, René de Lavillette, ex-aviateur et vainqueur de l'épreuve, retiré aujourd'hui à Arcachon, récompensa le lauréat.

- 1965 voit la victoire de Serge Lapébie, fils de Guy. Un Bordeaux-Arcachon que de nombreux coureurs et non des moindres, ne se consoleront jamais de n'avoir pu le gagner. Lapébie laissa les jeunes ambitieux se suicider contre le vent avant de se montrer souverain dans un sprint de 120 coureurs, où le juge d'arrivée n'a eu aucun souci de par la netteté du succès du coureur du SAB. Au cours de cette épreuve, nous avons vu à la pointe du combat Miele (CAM), Daniel Tardiff, Robert Noailles, Brusson, Mepou, Labercade, Goret, Robert Gonthier, Bouchonneau, Cazas, Tillet, Celizié, Lapeyre, Guérin et Armella. Mais en cette édition 1965, un deuxième Lapébie figurera désormais dans le glorieux palmarès de cette classique

- Année mémorable que celle de 1966 où le record de Ferrage qui avait tenu 15 ans, réussi à tomber enfin ! Alain Favarel du CA Castelsarrasin réalise sur la même distance que Ferrage 1h03'20s soit 59 secondes de moins. Et le plus malheureux dans tout ça sera le coureur Espinasseau d'Ambarès qui aura tenu en respect durant 15 kms la meute lancée à ses trousses. Il ne fut rejoint qu'au début de l'ultime ligne droite. Dommage, mais quoiqu'il en soit Espinasseau est un magnifique poursuiteur qui a eu du culot pour partir seul à l'aventure. Verger (Le Fleix), Toulin (Pyrénées), Lafaurie (Dax), Salles (Muret), mirent le feu aux poudres. Barride et Lannegrand (Dax), Forano et Blancard (Angoulême), Puysségur et Sanchez (Toulouse), Lehoux (Mussidan), Faye (Cenon), Pouillac (Royan), Delayre (Bergerac), Miele (CAM), Toutin (Castelsarrasin) et même le vétéran Norbert Bougon prirent le relais. Sprinter expérimenté, âgé de 18 ans, Favarel a débordé Lescarret et tout le peloton qui a réalisé il faut le redire, un temps record, celui de Favarel en l'occurrence ! Et il fait plaisir de voir que ce reportage de cette édition 1966 a été signé par René Dutein, un ancien de la triplette arcachonnaise, devenu maintenant reporter pour le journal Sud-Ouest.

- Un charentais sur la plus haute marche de cette édition 1967, avec Gérard Berthomet de la Couronne, qui devance 150 coureurs. Cinq hommes se détachent à Marcheprime avec Ruffat (Orthez), Delmas (Périgueux), Lamarque (La Teste), Berthomet (La Couronne) et Millet (Pons). Berthomet prend trois secondes au sprint sur Lamarque alors que le jeune Rémy Lafon se classe premier des Arcachonnais.

- La presse commence à mettre en marge le Bordeaux-Arcachon. Comme sur l'édition 1967 de l'Athlète, on ne retrouve que la photo du vainqueur en 1968, qui est le Lot-et-Garonnais Francis Peyré de Sainte-Livrade.

- 1982 : Eric Lasserre de l'AS Facture franchit en solitaire la ligne d'arrivée et avec 2'23s d'avance sur ses poursuivants. Avec Pierre Chazaud en 1937, il devient le deuxième coureur à réaliser cet authentique exploit.

- Le Bordeaux-Arcachon de 1983 (ou 86° édition) est placé sous le signe du souvenir en faveur du regretté Antonin Magne ex-grand champion et sociétaire de l'UC Arcachonnaise.

- 1984 : Le 87° Bordeaux-Arcachon réussit au coureur  Eric Dattas qui bat dix-huit ans après le record détenu par Favarel. Le sociétaire du Guidon Agenais a réalisé 1h02'57s. On doit cette performance à un groupe échappé de 19 coureurs dont 12 juniors. Après la prime de La Hume, ils ne seront plus que neuf pour le sprint sur le Boulevard Deganne. Chez les vétérans, victoire de Pierre Richard du VC Livry Gargan, club où était licencié Antonin Magne avant de rejoindre plus tard et par le biais de Hubert Longau, celui d'Arcachon.

- 1985 : Deux cent dix engagés au départ de trois épreuves de cette 88° édition ouverte aux seniors, vétérans et féminines. L'UC Arcachon présentait 14 coureurs au départ, soit de loin la plus nombreuse délégation. Victoire de Courtade (Mérignac VC) chez les 3 et 4, de Yvon Rollin (ASPTT La Rochelle) chez les vétérans et de Virginie Laffargue (AS Testerine) chez les dames qui réalise une véritable O.P.A. sur la course, en se présentant en solitaire sur le boulevard Deganne en 1h08' ce qui constitue une excellente performance.

- 1986 : Arrivée mouvementé sur le boulevard Deganne où le peloton ficelé depuis le départ de Pessac le Monteil se présente compact. Sprint royal de 80 coureurs où il est impossible de départager les deux premiers classés ex-aequo (Pascal Courtade et Eric Dupouy). En l'absence de Virginie Laffargue chez les dames, c'est la véloce et puissante Chantal Gorostéguy qui prend le meilleur sur Guylaine Labarthe et Laurence Soum. Le départ a été donné en présence de M. Delbos maire de Pessac et de son conseil municipal, à la mémoire du jeune coureur Michel Fournier, décédé le matin de ce dimanche 28 septembre 1986 à l'âge de 19 ans.

- C'est le dernier contact avec la presse et on en est déjà à la 90° édition de ce Bordeaux-Arcachon. En cette saison 1987, l'épreuve comprend toujours trois courses (seniors, vétérans et dames). Les 90 ans sont fêtés puisqu'à l'arrivée on retrouve M. Dargelos le président de l'UCA, Monsieur Viala son secrétaire puis les différents vainqueurs du jour (lire sur le tableau jaune). S'ajoutent la présence de MM. Sausset, Bougon, Baudoin et de M. Lamarque adjoint aux sports de la ville.

- Depuis cette saison 1987on ne retrouvera que des classements, peu de commentaires et encore moins de photos. L'épreuve bascule dans l'anonymat, victime d'une urbanisation et d'une circulation qui rendent l'épreuve de plus en plus difficile à organiser. La route et l'automobile ronge notre course fétiche et finit par détrôner notre bon vieux vélo….

- En 1988, le Premier Trophée Robert Dutein est remporté par Decima du VC Mérignac.

- 1992 : Stéphane Lavignac (ASPTT Périgueux) qui n'a pas encore 18 ans remporte la victoire. A 9 kms du but, départ d'Anthony Langella (CC Marmande) qui lutte seul face à un fort vent de trois-quart et de face, ce qui condamne toutes tentatives. Derrière les 130 coureurs sont lancés à ses trousses. Malgré son 51 x 15 le Marmandais est repris à 5 kms de la banderole. Stéphane Reimherr (Guidon Agenais) échoue dans la dernière ligne droite où Stéphane Lavignac résistait au retour de Langella dans les derniers mètres. Le vainqueur ne s'est pas économisé puisque on l'a aperçu déjà au kilomètre 20 avec Quadrati de Talence puis encore 4 kilomètres après avec Paul, à nouveau Quadrati et Langella. A l'arrivée c'est Mme Dutein qui félicitera le vainqueur et qui lui remettra un Trophée en mémoire de son mari Robert. Belle course de Lavignac qui après une chute à Facture s'est imposé une chasse en solitaire, pour reprendre et dépasser le gros du peloton. C'est bien un véritable exploit qu'a réalisé aujourd'hui ce jeune coureur, car chuter et revenir coller devant, il fallait le faire !

- 1994 constitue la 94° édition où Stéphane Lavignac enlève pour la deuxième fois cette classique. Cent cinquante neuf coureurs avaient pris le départ. Une échappée composée de Lavignac (ASPTT Périgueux), Marchegay (UC Arcachon) Joubel (US Bouscat) et Darragnès (Guidon Saint-Martinois) constitue la grande sortie. Marchegay insiste seul à la flamme rouge. Lavignac va le chercher et le reprend aux 800 mètres pour terminer avec 30 mètres d'avance sur Jean-Claude Darragnès qui ne put le remonter.

- 1997 c'est la centième mais aucune trace de reportage pour fêter un tel anniversaire. Seul le vainqueur réveille quelques souvenirs, puisque Hervé Duclos-Lassalle est le fils de Gilbert, l'ancien professionnel de chez Peugeot...

- 1998 doit être la 101° édition, reste à savoir qui a gagné ? Qui le sait ?

- L'édition du millénium est remportée pour la troisième fois par la Périgourdin Stéphane Lavignac, licencié en cette saison 2000 au Guidon-Club Bergeracois. Il devient ainsi un des seuls coureurs de l'ère moderne à compter trois victoires dans cette course vers la mer...

- En 2001 l'épreuve porte le nom de 104° Bordeaux-Arcachon. Sur une distance de 47,9kms, Stéphane Eyquard réalise le temps de 1h01'58s, mais pas de record puisque la distance ne représente plus les 49,2 kms programmés jadis. En raison de travaux à Pessac, on apprend que le départ a été tout simplement déplacé.

- En 2002, on ne connaît pas le temps de Ladagnous. Votre serviteur est rentré en contact avec ce coureur devenu professionnel. Et comme lui non plus ne connaît pas son temps ou du moins n'en possède pas un souvenir particulier, le record n'a pas du être battu.

- Et si on ne se trompe pas, Bordeaux-Arcachon s'est couru pour la dernière fois en 2004, ce qui fait un total de 106 éditions, nombre qui lui vaut le titre de doyenne des épreuves du Sud-Ouest. Existe t-il aujourd'hui une épreuve capable de la détrôner ? L'avenir nous le dira...

- A compter de 1994 les cadets ont également participé au Bordeaux-Arcachon. Les vainqueurs avec Hervé Duclos-Lassalle (VC Oloron Haut-Béarn) pour le premier essai, Arnaud Dublé (SA Mérignac) en 1996, Pierre Lagrenet (VC Nay) en 1997, Mickaël Delage devenu depuis professionnel (UC Montpon) en 2000, Marc Duthil (VC Salies) en 2002, Eric Permenas (SC Braud) en 2003, et Florian Ouary (CC Chalais) en 2004.

- Et comme toute histoire a une fin, je me décide aujourd'hui à tirer un trait sur cette course, qui mérite une grande place sur ce blog de "la Dordogne Cycliste", car elle incarne la totalité de notre histoire cycliste. Bordeaux-Arcachon c'est tout notre patrimoine, c'est la course des routiers et des pistards, c'est la course la plus courte, la plus vite, la plus vieille, elle mérite tous nos respects…

- Pour tous ceux qui ont des souvenirs ou des informations à ajouter sur l'histoire de Bordeaux-Arcachon, bien vouloir me contacter ! D'avance, je vous en remercie, sachant qu'il existe encore de nombreuses anecdotes et des exploits à raconter sur cette merveilleuse classique bordelaise qui nous conduisait droit sur l'Océan...!

 

Remerciements à tous ceux qui m'ont aidé et plus particulièrement les archives du journal l'Athlète sur lequel j'ai repris les articles de Charles Bidon son éditorialiste. Merci à Jean-Paul Laplagne maître de conférence en sciences du sport et de l'éducation physique et sportive à Bordeaux 2, merci à Alain Chaussat animateur des derniers Bordeaux-Arcachon, merci à Philippe Dessimoulies qui m'a remis le palmarès d'après guerre. Je dois plus qu'un merci à Norbert Bougon, ancien coureur, vainqueur en 1938 et auteur d'un livre sur sa mémorable carrière cycliste ! Merci à M. Claude Tiffon actuel Président de l'UCA, à Stéphane Eyquard vainqueur en 2001, à Stéphane Lavignac qui m'a fait découvrir ses trois succès. Merci enfin à Christian Castéra lauréat en 1958 et aujourd'hui disparu, qui au travers d'une lettre de remerciement m'avait incité à raconter l'histoire de cette classique avec mes petits moyens.

LA DORDOGNE CYCLISTE - L'Histoire de la Classique BORDEAUX-ARCACHON (17) © BERNARD PECCABIN

(à la mémoire d'Hubert Longau, de Gaston Bougon et de tous les crabes de l'UC Arcachon)

Prochaine publication : Récapitulatif du palmarès de l’épreuve

  Lire les 4 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 22-12-2011 à 23h47

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- NORBERT BOUGON EST MORT : IL AVAIT 97 ANS

- CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - 1970-1995

- SAINT-AULAYE, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- RIBÉRAC ET SON CYCLISME (CAR et ECRPB)

- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017

- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR

- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 06-11-2017 à 15h35 | Note : 8.93/10