Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017
- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR
- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)
- LE PIZOU (Prix des fêtes en août 1968)
- 9 Février 2010 - 9 Février 2015
- ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 50 ANS...semaine du 1 au 7 avril 1963

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
<< Avril >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 LU SUR LA PRESSE D’ANTAN : 1° GRAND PRIX DU CHATEAU DES MILANDES LE 04/09/49 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Photo du haut, le château des Milandes avec en médaillon, Jo Bouillon et Joséphine Baker. Ci-dessus et 40 ans après, l'édition du Trophée des Châteaux existe toujours avec Nicolas Dubois (ASPTT Paris) alors Champion de France des amateurs. Parmi les spectateurs on distingue à gauche, Robert Berland et sa fille Gaëlle, c'était le 28 août 1989. Photo de gauche, les concurrents devant la grille du château aux ordres du starter, Germinal Peiro député maire de Castelnaud.

 

1° GRAND PRIX DU CHATEAU DES MILANDES AVEC LE CONCOURS

 DES ETOILES DE LA SCENE, DE L'ECRAN ET DES VEDETTES SPORTIVES

C'ETAIT LE 4 SEPTEMBRE 1949

BELVES (Dordogne), le 20 août - Le dimanche 4 septembre, la belle vallée de la Dordogne verra se dérouler la Journée des Milandes où se donneront rendez-vous des étoiles de la scène, de l'écran et des vedettes sportives. Pour donner un cachet supérieur à cette journée, Mme Joséphine Baker et M. Jo Bouillon ont créé une très grande épreuve cycliste. Pour organiser, ils ont bien voulu faire appel à deux sociétés voisines : le Cyclo-Club Belvésois et la Pédale Sarladaise.

Cette épreuve internationale ouverte aux professionnels de toutes séries, aux indépendants hors première et deuxième catégories, sera courue sur 160 kms en deux demi-étapes comme suit :

-                Première étape (départ de Sarlat le 4 septembre, à 10h30) : Vitrac, Cénac, Daglan, Castelnaud, La Combe de la Mars, Sarlat, Les Eyzies, Le Bugue, Le Buisson, Belvès (arrivée vers 13h30).

-                Deuxième demi-étape contre la montre (départ de >Belvès individuellement de 3 en 3 minutes, après deux heures de repos) : Saint-Laurent, Grives, Le Trouillot, Marnac, Saint-Cyprien, Beynac, La Roque Gageac, Castelnaud-Gare, le château des Milandes (arrivée face au château).

- 100 000 francs de prix ! Cette dotation est répartie comme suit : 5000, 3000, 2000, 2000, 1000, 500 pour la première étape.

- Puis même chose pour la deuxième étape.

- Classement général : 15000, 10000, 8000, 6000, 5000, 4000, 3000, 2000, 1000, 500 francs.

- De tels prix, une formule judicieuse, qui constitue une innovation en Dordogne, ne peuvent que provoquer des engagements nombreux et par contre coup, la venue d'une grande foule sur l'itinéraire. Et le public sera d'autant plus grand aux Milandes, pour assister aux arrivées que le speaker le tiendra au courant sur toutes les péripéties de la course.

- Ajoutons que les engagements sont centralisés à Sarlat par M. Carrier de la Pédale Sarladaise, auxquels ils doivent être adressés dans les délais habituels.

Pour mémoire, la victoire en 1989 (illustrée par deux photos ci-dessus) est revenue à Jean-Luc Garnier (RO Marignane) devant Leproux (CC Wasquehal) et Delaurier du même club.

Classement de l'épreuve : 1° MERINO (Langon), 2° LONDERO (Agen), 3° PITARQUE (Souillac), 4° PONTONI (Agen), 5° DEMANES, 6° WRECH, 7° COMBE, 8° LACOSTE.

Bernard PECCABIN

LDC le 20/04/2010

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 20-04-2010 à 18h17

 RETRO EN PERIGORD : ÇA S’EST PASSÉ, VOILÁ 50 ANS, EN PERIGORD...2 mai 1960 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

- Ci-dessus Robert Desbats vainqueur à Bouniagues et Robert Gibanel premier à Montignac Vauclaire, soit deux coureurs qui allaient vite au sprint...

- Mario Sandona (CC Béranais remporte à Périgueux le 11° Prix Lapasserie devant trois Périgourdins qui sont Daniel Walryck, Marius Archambaud et Jacques Gervais.

- Robert Desbats signe une victoire à Bouniagues, lors du 7° Grand Prix des vins de Bergerac et après un sprint disputé entre six hommes échappés. Se classent dans l'ordre Pierre Poutou (Pau), Pierre Frare (CC Lindois), Edouard Audibert (CC Lindois), Daniel Dihars (ASPTT Bordeaux) et Jacques Ramadou (CC Fleixois).

- A Couze Saint-Front, François Mingot (Girondins de Bordeaux) fait une belle récolte de primes et gagne la course devant Soulès (Guidon Agenais), Carros, Lubiato (Libourne) et Geneste (Bergerac).

- Le 1° mai cinquante coureurs se retrouvent à Saint-Cirq du Bugue, une organisation du CC Lindois avec au micro Maurice Jouault. Victoire de Zanetti du CC Lindois, devant Melchior (Lalinde) à 500 mètres, 3° Subileau (Lalinde), 4° Guy Suertegaray (Le Lardin).

- Triomphe complet le lendemain 2 mai des Palois lors du Prix de Montignac Vauclaire mis sur pied par le RC Mussidan. Robert Gibanel remporte la gagne, 2° Luis Goya (Nay), 3° Mario Sandona (Pau), 4° Yves Gourd (Eymet), 5° Pierre Poutou (Pau), 6° Daniel Dihars (ASPTT Bordeaux), etc... Jean-Paul Empinet (VC Lardin) gagne le classement des jeunes.

- Le même jour à Urval, Pierre Frare (CC Lindois) signe à nouveau avec le succès, mais cette fois devant Claude Montheau (UCD Villeneuve), Dugué (UCD Villeneuve), Mosello (Saint-Gaudens) et Jacques Salanier (Lalinde).

- On termine cette rétro hebdomadaire, avec le Prix des Masseries disputé à Saint-Pierre d'Eyraud, là où Daniel Walryck renoue avec la victoire devant André Lesca (Guidon Agenais), Rioux (Tulle), Bouzou (Brive), Berhazzo (Viviez). Archambaud ne prend que la 8° place.

Bernard PECCABIN

LDC 27/04/2010

  Lire les 2 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 27-04-2010 à 18h22

 RETRO EN PERIGORD : ÇA S’EST PASSÉ, VOILÁ 25 ANS, EN PERIGORD...2 mai 1985 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

- Lacaujamet petit hameau de Saint-Estèphe, situé juste à la périphérie de Piègut-Pluviers organisait en ce dimanche 24 avril son Prix des fêtes - notre photo le départ - . Gagné par Patrice Géraud (licencié au CC Périgourdin) mais natif de Lussas et Nontronneau, il a devancé in-extrémis Jean-Luc Béneyrol (ASPTT Périgueux) - notre photo - de quelques centimètres. Alain Fossard (EVCC Bergerac) 3° complète le podium. Dans ce classement figurent également Eric Raud (CC Périgueux) 6°, Daniel Dutertre (CCP Nontron) 7°, Daniel Delmond (8°), Guy Dutertre (9°) tous deux CC Périgourdin. Didier Lezoray ferme la marche des dix premiers sous son maillot du CC Sarladais.

- Le même dimanche, la JS Astéreinne organise le Prix de Saint-Aquilin qui est gagné par Xavier Brissaud (AJ Montmoreau) devant Jégard (UC Villeneuve) et Lanxade (EVCC Bergerac). Parmi les Périgourdins se classent dans les dix premiers Romuald Lagorce (4°) de l'ASPTT Périgueux et Cabirol (9°) de l'UC Montpon.

- Patrice Peyencet (RC Mussidan) remporte ce jour là le Prix cadet de l'ACAM (association des commerçants) à Montpon, juste 8 jours après sa victoire à Bourrou. Didier Dutertre (CC Périgueux) et Hugo Bordet (Mérignac VC) montent sur le podium, alors que derrière et parmi les coureurs de Dordogne se classent, Ranouilh (CC Montpon) 5°, Vincent (CC Montpon) 6°, Peyrefiche (CC Périgourdin) 7° et Arretche Jean-Christophe (CC Périgourdin) 8°.

- A Bruc ce sont les cyclo-sportifs et les vétérans qui en décousent sur le traditionnel circuit plat passant par Grignols. Victor Melckior (RC Mussidan) s'adjuge le bouquet de la victoire devant Denost (AS Libourne) et Michel Chonis (CA Ribérac). Se classent ensuite, Jouanel (JS Astérienne) 5°, Michel Delugin (CA Ribérac) 6° et Jean-Claude Mespoulède (ASPTT Périgueux) 8°.

- Le 1° mai, deux épreuves sont inscrites sur le calendrier de Dordogne. A Mussidan d'abord avec le 2° Circuit des Espoirs ouvert aux 3°, 4° catégories et juniors. Celui-ci est remporté par Christian Nauleau (AC Barbezieux), devant Michel Landa (US Arcachon) et Alain Fossard (EVCC Bergerac). Les Périgourdins du top dix sont : Deniaud (CCP Nontron) 4°, Château François (EVCC Bergerac) 6°, Dutertre Guy (CC Périgueux) 8°, Dutertre Daniel (CCP Nontron) 9° et Rieublanc Sylvain (RC Mussidan) 10°. Le même jour, Pascal Peyramaure s'adjuge pour la deuxième année consécutive le Prix du Muguet à Saint-Astier (3° édition), devant Didier Virvaleix (ASPTT Périgueux) et Daniel Delmon (CC Périgueux). Chez nos Périgourdins Jean-René Audebert (JS Astérienne) est 5°, Salvette (CC Périgueux) 7° et Eric Raud (CC Périgueux) 9°.

Bernard PECCABIN

LDC le 27/04/2010

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 27-04-2010 à 18h24

 IL Y A 25 ANS, EN PERIGORD...LE PREMIER BICROSS A VANXAINS (publication spéciale) Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Nos photos avec quelques actions sur la piste de Vanxains. En médaillon Augustin Lissandreau, pionnier de la discipline en Dordogne. Ci-dessus, les participants de cette grande première à Vanxains.

- Et oui bien avant le club de Terrasson, le bicross a bel et bien existé en Dordogne. C'était l'époque où la FFC avait fait des  pieds et des mains pour récupérer les licenciés dont les clubs avaient monté leur propre fédération. Après de longues palabres et une décision ministérielle, le bicross ou BMX a été rattaché à notre cyclisme, ce qui permet à notre fédération de grossir ses effectifs quand on y ajoute ensuite les vététistes.

- Le bicross à Vanxains, c'est une volonté d'Augustin Lissandreau, ancien président du CA Ribérac. Lui au moins il n'avait pas palabré avec la Jeunesse et les Sports, voire avec le conseil général pour avoir une subvention. Non, il avait tout simplement tracé à ses frais sa piste sur son terrain au Puy à Vanxains ceci avec l'aide d'un bulldozer et d'une niveleuse. Le tour était joué si bien que le 1° mai 1985 (nos photos), toute une délégation girondine et de licenciés du CA Ribérac avait effectué la première compétition, dont voci le classement.

Les lauréats : Bonnissol (BMX Villegouge) classe 8 ans, Arnaudin Xavier (Guidon Séverinois) classe 9 ans, Martail (Guidon Séverinois) classe 10 ans, Condemine (Guidon Séverinois) classe 11 ans, Chonis Stéphane (CA Ribérac) classe 12 ans, Darrieublanc (CA Ribéracois) classe 13 ans, Grégorio (Guidon Séverinois) classe 14 ans, Chemel (Guidon Séverinois) classe 15 ans, Coureau (Guidon Séverinois) classe 16 ans.

- Peu après, le bicross a disparu de Vanxains, mais une piste a été tracée à Douchapt, puis l'UC Montpon du Président Counord a eu un brillant licencié (Stéphane Brousse). La suite on connaît, avec des clubs comme l'US Bergerac, le Bicross Club du Périgord Noir, jusqu'à aujourd'hui avec le club de Terrasson.

Bernard PECCABIN

LDC le 27/04/2010

  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 27-04-2010 à 18h27

 LU SUR LA PRESSE D’ANTAN : LE GRAND PRIX DE LA VILLE DE RIBERAC EN 1948 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

Ci-dessus à gauche, Marius Duteil vainqueur, à droite Jacques Pras le malchanceux de cette épreuve avec deux crevaisons.

- Dimanche prochain 25 juillet 1948, Ribérac renouera  la chaîne du passé. En effet, en cette journée se disputera, à Ribérac, le Grand Prix de la ville, une épreuve qui eut son heure de célébrité avant la première guerre mondiale. A cette époque éloignée, les grands clubs de Bordeaux notamment ne manquaient pas d'être représentés à cette course par leurs meilleurs éléments. Le Racing Club Bordelais y déléguait les de Lavilette, Passet, Sauzeau, Dupouy ; l'Union Cycliste Bordelaise, les Pouquet, Glanes, Dumoulin ; les cyclistes Girondins les Chazaud, Ferret, le SA Bordelais, les Luguet, Février, Puissant, Bélobre, etc...

- Dans ces conditions, point n'est besoin de souligner l'intérêt que représente la résurrection de ce Grand Prix. De même qu'il y a trente ans (1918), il réunira sur sa ligne de départ l'élite des meilleurs régionaux et des As de la pédale.

- Disputé sur un circuit de 3 km 650, établi au sein même de la ville de Ribérac, que les concurrents auront à couvrir trente fois, nationale, ouverte aux professionnels et indépendants de toutes catégories, l'épreuve est dotée des prix ci-après susceptibles d'être augmentés : au 1° 15 000 fr, 2° 8 000 fr et deux boyaux, 3° 7 000 fr, 4° 5 000 fr, 5° un cadre de vélo, 6° 2 000 fr, 7° 1 000 fr, 8° 800 francs, 9° 700 fr, 10° 500 fr, 11° une paire de sacoches, 12° une paire de lunettes. En outre, 20 000 francs de primes au minimum seront disputés pendant l'épreuve.

- Côté horaires, les dossards seront remis place nationale, à Ribérac, à partir de 11h30 et le départ donné du même endroit à 15h00.

Il est rappelé aux coureurs désireux de participer à ce premier Grand Prix moderne Ribéracois qu'ils doivent adresser d'urgence leur engagement et ce avant jeudi 22 juillet à midi (date et heure de la poste) aux adresses ci-après :

- M. Bourdeau, négociant, 20 place nationale à Ribérac (tél 29) ; M. Verrière, secrétaire de la section cycliste du Racing-Club Mussidanais, chargé de l'organisation, rue de la Libération à Mussidan (tél 96) ; M. Albert Chaussade, directeur sportif de cette section, à Saint-Médard de Mussidan.

- Pour tous autres renseignements complémentaires, les intéressés doivent écrire à M. Bourdeau, à Ribérac (Dordogne). Ajoutons enfin que les coureurs doivent indiquer en s'engageant leur catégorie, le club auxquels ils appartiennent, le numéro de leur licence et mentionner leur prénom.

F NDLR : la lecture de cet article nous confirme que la compétition cycliste a bien débuté vers 1890 à Ribérac. Certains de mes lecteurs ont certainement lu à une certaine époque, mon mémoire sur l'épreuve Bordeaux-Arcachon, la plus vieille classique du sud-ouest qui avait été édité sur le site "Photovélo", tout comme l'histoire du Guidon Agenais, ou encore le cyclisme à Périgueux avant Petit-Breton. Ces mémoires nous apprennent que pratiquement tous les coureurs girondins cités sur les premières lignes de cet article, ont gagné ou se sont classés dans Bordeaux-Arcachon qui a débuté en 1892 (un an après le premier Bordeaux-Paris). Par exemple Emile Sauzeau qui a couru à Ribérac avait gagné en 1898 Bx-Arcachon. Il faut aussi ajouter que le berceau du cyclisme de compétition se situe dans le Bordelais surtout, mais aussi dans notre ancienne Guyenne. N'oublions pas qu'en 1881, parmi les clubs présentés pour fonder l'UVF, il y avait 15 groupements dont le SV Agenais, le VC Béarnais, le VC Bordelais, l'US Lot et Garonne, le VC Réolais et le VC Villeneuvois, soit six groupements bien de chez nous. Ce qui souligne bien le fait que notre cyclisme a bel et bien existé à la fin du 19° siècle. A noter également qu'en 1948, le CA Ribéracois n'était pas affilié et c'est pour cette raison que le RC Mussidan détenait l'organisation technique, mais dès 1949, le CAR allait reprendre le flambeau.

 

DUTEIL S'IMPOSE A RIBERAC (suite)

 

RIBERAC - Cette grande première du cyclisme, mise sur pied par le groupe de sportifs Ribéracois, superbement organisé par la section cycliste du Racing-Club Mussidanais a obtenu un succès vraiment magnifique en tous points de vue.

Ce fut une course palpitante, furieusement animée de bout en bout, en dépit d'une chaleur ardente qui contraignit de nombreux coureurs à l'abandon. La dureté du parcours, des plus spectaculaires, opéra également une sévère sélection, tant et si bien que sur trente partants, douze coureurs seulement terminèrent la course.

Ce n'est qu'à quelques tours de la fin que se produisit l'échappée décisive de Berton et Duteil, qui fit une belle course, ainsi que le "Tour de France" Jacques Pras handicapé par une malencontreuse crevaison, deux tours avant l'arrivée.

Le classement : 1. Marius Duteil (CC Périgueux), sur Cycles Rochet, les 115 kms en 3h 09', 2. René Berton (Bordeaux) à une demi-longueur, 3. Roger Mounet (CC Périgueux) à 55 secondes, 4. Brunlé, 5. Guy Allory (Roumazières), 6. Antoine Latorre (Bordeaux), 7. Lacoste (tous même temps), 8. Jacques Pras (Angoulême) à 1'09s, 9. Charles Ferdinand (Bergerac), 10. Heugas, 11. Minvielle (RC Mussidan), 12. Trouteau

F NDLR : C'est en 1906, adoptant les couleurs vert et jaune que Jean BEAU champion de France d'athlétisme, créa le Club Athlétique Ribéracois (C.A.R.) et devint le capitaine de la première équipe. A cette époque, le rugby ne comptait que quelques pratiquants. On jouait à quinze (8 avants et 7 arrières), sans aucun remplaçant. Bien vite le club s'impose au niveau régional, jusqu'à la première guerre où les circonstances l'obligent à se mettre en sommeil. Reste à savoir si la section cycliste a existé à cette époque ou bien avant sous un autre nom... ???

Bernard PECCABIN

LDC le 03/05/2010

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 03-05-2010 à 17h57


|<< <<<  1   2   3   4   5  | 6 |  7   8   9   10   11   12  >>> >>|

Catégorie :
 

SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 15-03-2017 à 16h55 | Note : 8.93/10