Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

LA-DORDOGNE-CYCLISTE
la-dordogne-cycliste

Pêle-mêle, vous trouverez sur ce blog destiné aux compétiteurs cyclistes et à leurs dirigeants, une compilation de faits, de résultats, de photos, d’histoires, de publications, sans aucune chronologie de dates. Vous pouvez ainsi surfer d’une année à d’autres, de sorte que toutes les générations de lecteurs y trouvent leur compte.
Un blog dédié aux anciens coursiers de notre Dordogne et de sa périphérie, mais aussi à tous nos futurs champions.
(Blog de Bernard PECCABIN)
Venez découvrir en quelques clics l’actualité sportive de notre discipline et celui de ses valeurs au travers de son patrimoine.
Participez à la vie de ce blog en adressant photos et reportages à l'auteur. e-mail : bernard.peccabin@wanadoo.fr (Tél : 06 37 43 45 96)
"La Dordogne Cycliste" ? Vraiment un blog pas comme les autres, mais toujours au chevet de ceux qui ont fait à une certaine époque et jusqu’à aujourd’hui, l'actualité de notre discipline en Dordogne !
Blog jumelé avec http://velodordogne.canalblog.com/

Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- RETRO EN PERIGORD
- MES PUBLICATIONS
- COURSES DISPARUES
- MES DOSSIERS
- PHOTOS et RESULTATS

5 DERNIERS ARTICLES
- EYMET, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- LE TOUR DE FRANCE EN DORDOGNE EN 2017
- ALAIN BUFFIERE : SA CARRIÈRE AMATEUR
- VERTEILLAC, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES
- CHAMPIONNATS D’AQUITAINE (palmarès)
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- NONTRON ET SON CYCLISME (1973-1980) 5° Publication
- COULOUNIEIX (course disparue puis reprise)
- TREMOLAT ET SA COURSE CYCLISTE DISPARUE
- EUGENE CHRISTOPHE : Une grande légende (2° partie)
- COURSES DE CLOCHER EN PERIGORD - (38° édition)
- COURS DE PILE (Course disparue)
- MARIUS DUTEIL - FIGURE DE LEGENDE DU CYCLISME PERIGOURDIN (4° partie)
- LE PIZOU (Prix des fêtes en août 1968)
- 9 Février 2010 - 9 Février 2015
- ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 50 ANS...semaine du 1 au 7 avril 1963

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01020304
05060708091011
12131415161718
19202122232425
2627282930
<< Juin >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter la-dordogne-cycliste à vos favoris
 9367 VISITEURS EN 80 JOURS Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Avec 5477 visiteurs au cours du mois d’avril, "la Dordogne Cycliste" semble intéressée beaucoup plus de personnes que je ne l’espérais. Mise en route depuis le 10 février dernier, elle n’a pas cessé jusqu’à ce jour d’améliorer son audience avec :

§               Février : 908 visiteurs différents

§               Mars : 2982 visiteurs différents

§               Avril : 5477 visiteurs différents

 

soit au total : 9367 visiteurs différents pour 43 555 pages consultées. Ce qui représente une moyenne de 115 visiteurs/jour.

Je suis très surpris de ce résultat inattendu, qui forcément m’encourage. Mais face à ce succès, il faut savoir se raisonner pour ne travailler que par distraction, ce qui constitue, je l’ai déjà dit, mon unique objectif. Je me dois d’éviter à tout prix de tomber dans une sorte de sevrage sur le clavier voire la souris, qui condamne parfois de nombreux webmasters bénévoles à tout arrêter un jour... par simple découragement ou à cause d’une certaine routine...

Je pense que cette sollicitation doit m’amener à me raisonner, mais j’avoue que dans ce domaine rien n’est facile, la tentation est si grande... J’ai beaucoup de choses à vous raconter, de nombreux souvenirs à réveiller, car jusqu’à présent, ces trois premiers mois représentent moins de 1% de tout ce que je possède dans mes cartons comme dans mes armoires... Bon assez parler, merci encore de votre confiance et en attendant, bonne lecture à tous...

Bernard PECCABIN

LDC le 04/05/2010

  Lire les 2 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 04-05-2010 à 11h13

 PORTRAIT : CLAUDE HUE, UN COUREUR DE GRANDE CLASSE Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Photo noire et blanche : Claude Hue le jour de sa première victoire à Savignac les Eglises, c'était un 15 août 1961. A droite Claude Hue lors de sa victoire à La Hume le 26 juillet 1965. Quelques années plus tard c'est Poulidor qui lui dédicacera à Chamiers cette photo.

Photo couleur, en haut à gauche : Tour du Béarn-Aragon 1970 (Cyclo-Club Périgourdin) : Victoire d'étape de Claude Hue entre Jaca et Sarragosse. Le protocole avec les dirigeants du CC Béarnais.

Photo en haut à droite : une petite partie de l'équipe Simca en 1970 avec Michel Pitard, Jean Thomazeau (Champion de France amateur), André Delord et Claude Hue.

Autre photo, avec ses anciens camarades (Lucien Sautier et Daniel Dutertre) le jour de la course à Périgueux Saint-Georges, c'était le 3 mai 2010 (crédit photo sha).

Ci-dessus : Souvenir lors du Tour du Sud Ouest en 1969, avec de gauche à droite Jean-Paul Sauvignat, Raymond Labrousse, Bernard Sautier (mécanicien), Roger Démartin, Yves Perpignan (directeur sportif), Lucien Sautier et Claude Hue

- On n'écrira que ses victoires avec quelques anecdotes et péripéties, mais toujours est-il qu'à la lecture de son palmarès, notre coureur de Coulounieix Claude Hue, a été une grande pointure du cyclisme régional. Il ne parle pas beaucoup de ses souvenirs voire de ses campagnes, certainement par modestie. Et pourtant, ce coureur pourrait argumenter, puisque lors de multiples occasions, il a terminé des épreuves avec de nombreux concurrents qui deviendront professionnels, sans oublier le célèbre duo Périgourdin que sont Francis Duteil et Christian Bordier. Fait méritoire, il est parvenu parfois à leur montrer sa roue arrière, tout un symbole...

- Aujourd'hui retraité, notre Claude partage ses loisirs entre le vélo et le jardinage. On l'aperçoit souvent dans les épreuves du pays, histoire de rester en contact avec ce cyclisme qu'il a tant aimé. D'ailleurs il n'hésite pas de déclarer en toute simplicité qu'il est un des "barjo" de vélo, mais qu'il se rassure en constatant qu'il n'est pas le seul dans ce cas...

F NDLR : En feuilletant la presse des années 60-70, vous trouverez ce coureur dans de nombreux classements impossible à reprendre sur ce portrait. Ici c'est juste l'essentiel, celui qui ne concerne que ses grandes conquêtes...

 

HUE Claude : né le 1° juillet 1946 à Ermont (95). Poids de forme 69/70 kg.

Ses champions favoris : Rick Van Looy, Jacques Anquetil, puis Eddy Merckx et Luis Ocana qu'il a connu amateur.

Mordu de vélo qu'il pratiquait vers dix ans...

Marié, deux enfants et deux petits enfants (à la date de cette publication)

Résidant 4 rue Léon Blum 24660 Coulounieix

Ses loisirs entre le vélo, la musique rock n'roll et blues entre autres, où il est tombé dedans quand il était âgé à peine de 10 ans... Retraité, il passe son temps au jardinage entre autres...

 

PALMARES DE CLAUDE HUE

Licencié au Cyclo-Club Périgourdin

 1960 : 1° de la Ronde des sabots de bois à Champagnac de Bélair (deux demi-étapes : vainqueur à Champagnac, 4° à Brantôme et 1° du général)

1961 : Cadet 1° année - 1° Savignac les Eglises (le jour du 15 août)

F NDLR : Peu de courses à cette époque pour les cadets

1962 - Cadet 2° année - 1° au Peyrat (commune de Salignac sur Charente), 1° à Saint-Laurent sur Gorre, 1° Saint-Junien*, 1° à Aubusson, 1° à Moulinet (86), 1° Pomerol Catusseau (33), 2° du Championnat du Limousin**, 61° Championnat de France à Limoges***

F NDLR : (*) A Saint-Junien, vainqueur devant Christian Bordier et Francis Duteil.

(**) Gagné par Francis Duteil.

(***) Gagné par Claude Guyot qui passera professionnel en 1968 chez Pelforth Sauvage Lejeune. A noter que lors de ce Championnat de France et lors du sprint final, des tassements provoquèrent des chutes dont celle de Claude Hue qui pouvait mieux espérer que cette 61° place...

1963 : La Tour Blanche, 1° Pas Dunlop Départemental à Saint-Aulaye*, 1° Mouthiers (16), 1° Excideuil, 1° Torsac (16), 1° Lacropte, 1° Brive, 1° Coly**, 1° Saint-Germain des Près, 1° Ladouze, 1° Saint-Sulpice d'Excideuil, 1° Celles, 1° Saint-Cyr la Roche, 1° Sainte-Orse, Vainqueur du Challenge la Meuse 1963.

F NDLR : (*) Devant Christian Bordier. La course de Saint-Aulaye passait à Echourgnac, La Jemaye, Vanxains, Gayet, Le Pauly, Festalemps, Saint-Aulaye, Puymangou, La Poste, Saint-Aulaye, Pont de la Rizonne, Saint-Vincent de Jalmoutiers, Le Pontet, Saint-Privat des Près, Les Neuf Pieds, Saint-Aulaye soit 80 kms.

Le classement : 1. Claude Hue (CCP), 2. Christian Bordier (CCP), 3. Scheid (Lalinde), 4. Cuménal (CCP), 5. Fréchaud (Nontron), 6. Dauriac (CCP), 7. Jolivet (CCP), 8. Lamstaes (CCP), 9. Péquignot (Belvès), 10. Prévost (CCP), 11. Daniel Dutertre (Nontron), 12. Devès (Saint-Aulaye), 13. Jacouty (Ribérac) tous qualifiés pour le Dunlop Régional à Saint-Paul les Dax.

- A Saint-Paul les Dax, Christian Bordier gagnera le titre régional devant Patrick Raymond (SCA. Libourne), Jean-Claude Bardy (Girondins de Bordeaux), 4. Jacky Nogueira (VC Amabarès), 5. Michel Morès (VC Macau), 6. Claude Hue (CC Périgueux), 7. Francis Campaner (Bordeaux VC), 8. Jean-Pierre Cervino (USTP Tonneins) tous qualifiés pour le Dunlop National à Nantes.

(**) Devant Jean-Claude Daunat (originaire de Villetoureix) et qui passera pro dès octobre 1966 chez Peugeot

1964 : 1° Verdille (16), 1° Trémolat, 1° Hautefort, 5° Tour du Languedoc*, 1° Salignac, 2° Championnat d'Aquitaine à Montpon**, 1° Gouts-Rossignol***, 10° Championnat de France à Coutances (Comité de Normandie)****, 1° Saint Sulpice de Mareuil.

F NDLR : (*) gagné par Raymond Bayssière qui passera professionnel en 1966 chez Peugeot aux côtés de Roger Pingeon. Ce Tour du Languedoc constituait une grande classique de notoriété nationale. Parmi les engagés, il y avait des hommes comme Maurice Saint-Jean, Leméteyer, Mottet, Pinazzo, Grange, Chantelouve, Laforest, Raymond, Tabanou, etc... Claude Hue se classera 4° à Carcassonne terme de la première étape, puis 11° à Béziers et 6° à Carcassonne fin de la 3° et dernière étape. Au général, Bayssière aujourd'hui licencié dirigeant au Cyclo-Club Périgourdin (le monde est petit) termine premier, devant Chantelouve (Lyonnais) à 13 secondes, Billeau (Poitou) est 3° à 15 secondes, Grange (Lyonnais) 4° à 20 secondes, Claude Hue 5° à 27 secondes... puis viennent Lacroix (Dauphiné), Zolnowski (Pyrénées), Mottet (Provence), Laforest (Poitou), Mancini (Provence) etc...

(**) Battu d'un boyau par Jean-Claude Daunat. (***) Devant Francis Duteil et Christian Bordier.

(****) Lors de cette épreuve Claude Hue raconte avoir pisté Lucien Aimar vainqueur du Tour de l'Avenir et Jean Jourden, le grand champion que l'on a connu. Lorsque Christian Raymond a flingué, Claude Hue n'y est pas allé, pensant que les grandes pointures viendraient le chercher. Il resta sagement avec ces deux grosses cylindrées et mieux que ça, Aimar déclarera une fois que les carottes étaient bien cuites, qu'il soutenait Raymond qui gagnera, ceci en reconnaissance des services qu'il lui a rendu au sein de l'équipe de France. A noter que Lucien Aimar avait gagné la saison passée la Route de France et les 3° Jeux Méditerranéens. Il passera professionnel en 1965 dans l'équipe Ford France.

 

1965 : arrêt de la compétition après la Route de France - équipe Wolhauser - suite à l'ablation de la rate par accident, suivi de problèmes sanguins.

 

Licencié à la Pédale Charentonnaise (Région Parisienne)

 

1968 : 6° Orléans, 12° Tour de l'Eure et Loir, 5° Beaulieu sur Loire (35), 4° Athis Mons*, plus quelques places dans Le Tour du Limousin, du Loire et Cher et autres endroits..., 4° Forges les Eaux (malgré une chute), 2° Amboise (37)**, 4° de Paris-Forges les Eaux

Retour en Périgord en août 68 : 1° Mailhac sur Benaize, 2° Nocturne de Mareuil sur Belle, 2° Villefranche du Périgord, 1° Razac sur l'Isle, 1° Saint-Médard en Jalles, puis participation aux cyclo-cross avec les pros où Maurice Jouault officiait.

F NDLR : (*) Devant Régis Ovion Champion du Monde.

(**) Juste derrière Paul Leméteyer, qui était déjà pro au sein de l'équipe Bic.

 

Retour au Cyclo-Club Périgourdin

Contrat chez Wolhauser, équipe P. Gutty et D. Rebillard

 

1969 : 1° Chevanceaux (16)*, 1° Thenon, 1° Saint-Loubert Madieu (16)**, 1° La Hume***, 1° Veyrines de Vergt, 1° Ladouze, 1° Chantillac.

F NDLR : (*) devant Jean-Pierre Parenteau qui allait passer pro en septembre de cette année 1969.

(**) Devant Roger Saladier.

(***) devant le regretté et gentil Serge Lapébie.

1970 : 1° Leyme (46), 1° Saint-Léon sur l'Isle, 1° Nantes-La Rochelle, 1° Nocturne de Limoges, 1° Tour du Blayais, 1° de la deuxième étape du Béarn-Aragon (Jaca-Sarragosse) puis 8° au général final, 1° La Mothe Saint-Héray (79), 1° Oradour sur Vayres (87), 1° Ladouze*, 1° Nocturne de Montpon, 1° Vayres (33), 1° Ardentes (36), 15° Paris-Tours**, 2° Paris-La Ferté Saint-Bernard***

F NDLR : (*) devant Pierre-Raymond Villemiane qui passera pro en 1976 chez Gitane, en 1978 chez Renault et en 1983 chez Wolber.

(**) Malgré une crevaison, alors qu'il était dans la bonne échappée à cinq qui allait se disputer la gagne.

(***) Battu par André Mollet qui est passé professionnel chez Peugeot en 1970, puis chez Miko Mercier en 1981. Claude Hue avait effectué une course exceptionnelle et devenait la grande révélation de cette classique. Dès le départ il était de la bonne échappée parmi lesquels on notait la présence de Mollet futur vainqueur, mais aussi de Leveau, Blocher, Dubost, Dabe, Boulas, Mayda, Bellouis, Millard, Maingon, Arbes, Mameli, Botherel, et Bodier. Dans le final ils ne seront plus que sept, mais Mollet décrochera ses adversaires. Seul Claude Hue cherchera à le reprendre, il y parviendra presque, mais il devra se résigner à finir 2° et en solitaire, juste à quelques secondes du vainqueur.

1971 : 1° Ladouze, 1° Bouteilles Saint-Sébastien, 1° Troches (19), 1° Lisle, 1° Nocturne de Beyssenac (19), 1° Mussidan (comice).

1972 : 1° Nocturne de Montpon.

1973 : de nombreuses places mais moins couru (occupé à la construction de sa maison).

1974 : 1° Saint-Sulpice les Champs (23) plus nombreuses places...

Licencié au Cyclo-Club Marmandais

1975 : quelques places puis arrêt en juin, rejoint "la Poste" à Paris pour son travail.

1977 : 5° Championnat de France des ASPTT à Vannes et nombreuses places.

Création de l'ASPTT Périgueux, club dans lequel il devient licencié

1979 : 1° Boulazac, 2° Rougnac (16), 1° Vergt.

1980 : des places...

1981 : 1° Chamiers et quelques places

1982 : des places ..., mais peu couru.

1983 (vétérans) : 1° Thiviers, 1° Lagupie (19), 1° Saint-Cybranet, 1° Léobard (46), 1° Lunas, 1° Saint-Sulpice d'Excideuil, 1° Marmande, chute à Macau*, 2° Mérignac**, et neuf fois deuxième.

F NDLR : (*) une chute alors qu'il courait pour la "gagne" et qui lui vaudront trois jours de coma à Pellegrin.

(**) A Mérignac il tire le sprint à Francis Apecèche.

1984 (vétérans) : 1° Saint-Médard de Mussidan, 1° de la deuxième étape de l'Etoile Périgord Dordogne, 1° Thenon, 1° Salers (15), 1° Allemans, 1° Saint-Julien de Bourdeilles.

Dirigeant à l'ASPTT Périgueux

2007 : 1° Coussac Bonneval en gentleman associé avec Daniel Dutertre

2008 & 2009 : quelques courses Ufolep.

Bernard PECCABIN

LDC - 21/05/2010

  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 20-05-2010 à 17h02

 CETTE ANNÉE LÁ : l’an 2000 dans notre Dordogne (1° publication) Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

- Notre photo avec la remise des récompenses aux dirigeants lors de l'assemblée générale du comité d'Aquitaine à Périgueux, le 15 janvier 2000. Un rituel toujours bien rôdé...

 

- L'an 2000 ! C'est à la fois loin, tout en étant assez proche dans nos esprits. Vrai que cette fin de siècle ou ce début, on ne sait plus très bien, a très mal débuté ! Rappelez-vous, cette tempête qui a tant meurtri toute notre région. Ce qui fait que certains d'entre nous ont fêté le Millénium à la lueur de la bougie... J'arrête avec cette remémoration pour me tourner sur notre cyclisme, celui d'il y a dix ans, que nous allons remonter, histoire de satisfaire une autre génération de cyclistes.

- "Dordogne Cycliste" se veut d'intéresser tous les anciens de la discipline. Ainsi, après les articles de la presse d'antan, après ceux de la rubrique "il y a 50 ans" et "d'il y a 25 ans" qui continueront selon mes disponibilités, j'enchaîne maintenant avec "cette année là", qui nous fera reprendre le fil du temps pas à pas, histoire de constater que notre boucle, celle que nous avons effectué, est désormais plus grande qu'on ne l'imagine, et d'une autre façon, que le cyclisme a toujours bien existé dans notre Périgord avec ses hauts et ses bas.

- Le cyclisme Périgourdin en ce début d'année 2000 a vécu sa petite révolution. Je voulais évoquer celui de la ville de Périgueux, puisque de trois clubs, on est passé à un, avec le ralliement de la Pédale Faidherbe et du Club Athlétique Périgourdin au Cyclo-Club Périgourdin. Pour fêter ce rapprochement, le Cyclo-Club Périgourdin du Président Paul devient ainsi le Cyclo-Club Périgueux 2000, histoire d'apporter dans son identité cette touche de millénium et de rassemblement.

- Le 15 janvier 2000 à Périgueux, la Dordogne reçoit l'assemblée générale du Comité d'Aquitaine dans un palais des congrès neuf. Le Comité régional est présidé par Jean Pitallier résidant à La Roque Gageac, c'est-à-dire dans notre Dordogne. Et c'est Yves Perpignan, un ancien président du CC Périgourdin, devenu depuis Bordelais et secrétaire général du comité, qui présente son rapport devant les sociétés présentes. Le comité de Dordogne est présidé par Annie Jouault, alors que dans le comité directeur régional et parmi les élus périgourdins on y trouve bien sur notre présidente, mais aussi Alain Lavignac, Dominique Boivineau et Bernard Peccabin, votre serviteur, sans oublier Monsieur Pitallier qui est licencié au Cercle Aquitain.

F NDLR : Le 15 janvier jour de ces assises régionales, beaucoup de villages et de hameaux de la Dordogne profonde étaient encore sans électricité, sans eau et sans téléphone.

- Cette assemblée je m'en souviens avait été d'une bonne tenue, avec sur la tribune et parmi les invités la présence de Raymond Anquetil vice-président fédéral et président du comité de Normandie, Jean-Claude Coustillas président du CDOS et Henri Lemaître maire adjoint chargé des sports de la ville de Périgueux. Pour fêter l'entrée dans le nouveau millénaire, le Comité de Dordogne avait offert à chaque délégué présent, une brochure relatant la vie des clubs de Dordogne, de ses organisations et de ses anciens champions... A cette époque, internet en était encore à ses balbutiements tout comme le numérique qui bien plus tard fera exploser notre communication. Et je terminerais cette mise en bouche, en rappelant tout simplement qu'en 2000, l'€uro n'était encore qu'un projet et que nos francs constituaient notre monnaie...

- En ce début de deuxième millénaire, le cyclisme Aquitain tentait de lutter contre les ententes illicites. Daniel Baal, président de la FFC s'était attelé à une rude tâche, celle de démanteler les maffias. A ce titre, l'Aquitaine avait voté des mesures exceptionnelles et supplémentaires, tout comme celle qui constituait à retourner le règlement des primes au comité afin que celui-ci les ristourne après contrôle aux ayant-droit aux clubs. Un sacré cinéma qui s'est ensuite essoufflé et qui n'a servi à rien..., si ce n'est à affaiblir le nombre de concurrents dans nos épreuves.

F NDLR : mieux dix ans après c'est-à-dire en 2010, le comité régional ne règle même plus les prix des coureurs. Il ne veut plus entendre parler des primes puisqu'il ne prend plus son pourcentage. Il se contente juste de recevoir un imprimé avec les montants des sommes distribuées. C'est fou comme en dix ans, tout peut changer, pour évoluer dans un sens radicalement opposé...

- La saison routière débutera comme d'habitude au mois de mars et à Léguillac de Cercles, avec une victoire signée par Didier Bouquet du VC Langon. Puis ce sera le Petit-Breton à Vergt avec Dimitri Raffin (AS Le Passage) vainqueur du prologue minimes et Hugo Guyonnaud (VC Thouars) vainqueur de l'épreuve reine.

- Une dernière précision : à cette époque, il y avait des coureurs élites, de série nationale, puis régionale et enfin de série départementale... Le Comité de Dordogne très féminisé comprenait à peine neuf élus (es) avec Annie Jouault présidente, Christine Bercouzareau secrétaire, Lucette Beaupuy trésorière, soit trois dames au Pays de l'Homme. S'y ajoutaient Gilbert Beyney, Gilbert Cuménal (sélections), Marie-Laure Labrot (VTT), Claude Longueville, Serge Pomeyrol (responsable des jeunes) et Bernard Peccabin (responsable du corps arbitral). Vous connaîtrez la suite de cette actualité cycliste dans une prochaine parution de ce blog.

Bernard PECCABIN

LDC le 01/06/2010 (à suivre)

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 01-06-2010 à 18h22

 UN GRAND MERCI A TOUS Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Avec 8 638 visiteurs au cours du mois de mai, "la Dordogne Cycliste" continue de tenir la route. Mise en ligne depuis le 10 février dernier, elle n'a pas cessé jusqu'à ce jour d'améliorer son audience avec :

§               Février : 908 visiteurs différents

§               Mars : 2 982 visiteurs différents

§               Avril : 5 477 visiteurs différents

§               Mai : 8 638 visiteurs différents

 

soit un total de : 18 005 visiteurs différents pour 86 797 pages consultées. Ce qui représente une moyenne de 160 visiteurs/jour.

Conscient que ce nombre ne grandira pas éternellement, je tiens cependant à remercier tous mes lecteurs pour cette assiduité et cette fidélité qui renforcent ma détermination à poursuivre ce travail de recherche et de coopération avec les anciens acteurs de notre discipline.

Bernard PECCABIN

LDC le 01/06/2010

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 01-06-2010 à 18h42

 HUMOUR DU WEEK-END Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 06-06-2010 à 01h08


|<< <<<  2   3   4   5   6  | 7 |  8   9   10   11   12   13  >>> >>|

Catégorie :
 

SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 09-02-2010 à 14h30 | Mis à jour le 13-06-2017 à 15h59 | Note : 8.93/10